Les Adieux

         "Adieux"



   Nous recevons de plus en plus de messages tristes, des annonces du décès de l'un des nôtres. Hélas nous ne rajeunissons pas et ceci sera de plus en plus fréquent. C'est la raison pour laquelle nous avons pensé bon d'ouvrir une page consacrée aux Adieux

 

le 6 mai 2022

  Nous apprenons la disparition de notre ami Claude ABOAB décédé le 21 janvier 2022. C'était un fidèle depuis de nombreuses années. Né à Oran en 1928 il a fait toutes ses études au Lycée ou il enseigna comme professeur d'anglais de 1959 à 1962. ALLO présente à Monique son épouse et à Patrik son fils ses plus sincères condoléances et les assure de garder pérenne sa mémoire au sein de notre association.

  Monique Aboab 66 avenue de Toulon 13006 Marseille

 

le 10 mars 2022

       Notre past Président Jean Pierre RONDEAU  vient de nous quitter après avoir lutté avec une rare énergie contre sa terrible maladie. Nous nous rappelerons de toutes ses actions qui ont tellement contribué à la renommée de notre association. C'est à lui, en particulier, que nous devons l'insigne honneur de pouvoir déposer tous les 5 juillet une gerbe sur la tombe du soldat inconnu sous l'arc de triomphe à Paris. Honneur obtenu après une lutte incroyable contre le ministère de l'Interrieur qui s'est soldée par une condannation de celui ci. ALLO présente à Anne Marie, son épouse toujours fidèle à ses cotés, ses plus tristes condoléances et lui exprime toute sa gratitude pour avoir tant contribué à la vie de l'association.

    Anne Marie RONDEAU  3 cours des coulons  FEUCHERLLES  78810   

le 1 mars 2022

    Aline CAILLON nous a quitté ce 1er mars et a rejoint Paul dont la disparition il y a quelques mois l'avait laissée désemparée. Nous nous souviendrons encore longtemps de sa verve pied-noire toujours avide de ses souvenirs de là-bas. Fidèle aux cotés de PAUL dans les manifestations qu'il organisait, c'était une amie dévouée à notre cause Alloiste et toujours à l'attention de tous

   ALLO présente à sa famille ses plus sincères condoléances et l'assure que la mémoire de leurs parents restera toujours présente à toutes ses futures manifestations

                contact : Valérie Miche-Caillon    http://valerie.miche66@gmail.com

   le 7 septembre 2021

Notre Président Jérôme BRUN nous informe de la triste nouvelle du décès de René Farinacci

 "René s’est éteint le 7 septembre à l'âge de 95 ans. C’était un Alloiste de la première heure qui a rendu de grands services à notre Association, notamment comme responsable de la région PACA et organisateur de rassemblements locaux et nationaux. Il était  Président d’Honneur depuis de nombreuses années d'ALLO. Il est parti rejoindre Michèle qui fut à ses cotés dans toutes nos manifestations. Ses obsèques auront lieu à Aix-en-Provence, à l’église Saint Jean de Malte le mardi 14 septembre à 15 heures . Une gerbe y sera déposée au nom d’Allo."

        Allo présente à son frère Georges, à sa fille Catherine et son petit fils Pierre-Jean toutes ses douloureuses condoléances

       Catherine Olivier Farinacci tel 06 09 20 59 87

 

le 19 juillet 2021

  Notre Président nous fait part de cette triste nouvelle

Pour ceux d’entre vous qui ne seraient pas au courant, je dois vous annoncer le décès de Paul CAILLON la semaine dernière le vendredi16 juillet. Issue malheureusement prévisible depuis son grave accident cardiaque mais que nous accueillons avec une grande tristesse en souvenir de sa bonne humeur, de son énergie, de sa participation à tous nos combats (notamment pour la commémoration du 5 juillet) et de ses talents d’organisateur de nos rassemblements. Il nous manque déjà et nous manquera beaucoup.

Les obsèques ont lieu demain mardi 20 juillet à 14h à Perpignan et nous aurons une pensée pour lui à ce moment. J’ai demandé à mon ami Pierre-Joël Chaignon du Ronceray, qui doit y prononcer un hommage, de dire un mot de la part d’Allo.

   

juin 2021

    Notre ami Paul COTTAVOZ nous a quitté ce mois de juin. Cétait un fidèle de nos réunions et nous conserverons de lui sa gentillesse et son humeur toujours égale. Né à Oran en 1932 il avait fait toute sa carrière dans l'enseignementet et passé sa retraite à Toulon avec tous ses camarades de lycée. Paul nous ne t'oublierons pas.

     123 rue du colonel Moll les Iris Bt 1 Toulon 93000

 

20 juin 2021

Philippe LOISEAU nous fait part du décès de notre grand ami Georges BEUCHARD

   " Né à Tlemcen en août 1922, Georges est et restera un personnage au destin tout particulier. Il est fils d’enseignants engagés, brillant élève au lycée d’Oran, et se lie d’amitié avec Albert Camus en 1938. Le 14 août 1944, il participe au débarquement en Provence et obtient la médaille de reconnaissance de la Nation. Journaliste à 'Oran républicain' puis 'Alger républicain', il est aussi employé à Casablanca puis exploite la ferme familiale à Souk-El-Had (Maroc). Père de trois enfants, Georges devient instituteur à Mogador puis dans le Sud-Ouest algérien, à Tindouf et Colomb-Bechar (Sahara), une expérience qui le marquera et pendant laquelle il confiera personnellement à Charles de Gaulle ses sentiments, très précis, sur le mouvement à venir de l’indépendance de l’Algérie. De retour vers la côte méditerranéenne, à Oran, et la côte atlantique, à Rabat et Essaouira, il fonde plusieurs écoles. 
Il doit quitter l’Algérie au début des années 60 et travaille comme enseignant vacataire dans différentes villes en France. Georges s’installe en Allemagne en janvier 1970, son pays d’adoption, où il se marie en secondes noces avec Christa Albers et avec laquelle il partagera 49 ans de vie commune. Il est notamment à l’origine de la création du Lycée français de Munich, ville où il a vécu une trentaine d’années, engagé dans la vie associative française et franco-bavaroise, avant de s’installer à Berlin. Il est officier des Palmes académiques et chevalier de l’ordre national du Mérite. Georges consacre également une partie de sa vie à l’écriture et à l’amitié franco-allemande, amitié pour laquelle il développe une activité majeure, notamment au séminaire annuel de Fischbachau. Il n’aura alors de cesse de convaincre l’Allemagne de s’intéresser à la Méditerranée... Ayant rejoint, à 15 ans, la SFIO en 1937, il totalise, comme aucun autre, près de 85 ans d’adhésion au parti socialiste, dans ses bonnes et ses mauvaises années… Georges est fidèle ! Installé à Berlin sur le tard, il se fait de nouveaux amis, développe ses contacts, donne encore quelques conférences, et d’une verve alerte et insistante, il continue à recevoir quelques intimes en sa bibliothèque pour de longues causeries… De très riches heures !
Ses amis sont donc aujourd’hui tristes de son passage sur une autre rive, mais ils peuvent s’estimer heureux de l’avoir connu et aimé, de lui avoir dit, quand il était temps, leur admiration pour sa vie et ses engagements pour la langue française, la littérature, l’écriture et l’école. Merci, Georges !
Ses obsèques auront lieu le 25 juin à Berlin."

    19 mars 2021   

    Bonjour,

Je vous informe du décès de Monsieur Roland PIOLA , le 28 novembre 2019 pour mise à jour de vos fichiers.

Bien à vous.

 Christine Rousseau. 1 avenue du père Marc Aurelle 06100 Nice           christine.rousseau@ubs.com

       Notre Président au nom d'ALLO présente à toute sa famille ses plus sincères condoléances.

 

  13 mars 2021

  Jérôme BRUN notre Président nous informe :

        Je viens encore une fois vous annoncer une triste nouvelle : Marie-Thérèse LARMANDE, née Blancard de Léry, est décédée, paisiblement chez elle, samedi 6 mars. Elle fut élève de notre Lycée en classe de Mathématiques Supérieures (dite ENSI 1 à l’époque), et fit par la suite une belle carrière scientifique.. Nous ne garderons pas seulement le souvenir de sa présence très affaiblie à notre dernier rassemblement de Rosas, mais aussi celui d’une Alloiste résolue, volontaire, à la présence fidèle lors du 5 juillet, très efficace pendant de longues années comme rédactrice, avec René Biscaldi, des Nouvelles d’Allo et également comme Trésorière. C’est une fierté pour notre association de l’avoir eue comme vice-présidente, titre qui sera rappelé lors de ses obsèques.

J’ai exprimé en votre nom les condoléances d’Allo à son époux Jean, et j’assisterai à la messe ce mardi 16 mars à Paris.

    JEAN LARMANDE:  9 rue Victor Hugo 92400 Courbevoie 

 

     27  février 2021

      Jacques Padovani nous fait également part du décès de Jacques CARTIER qui a passé son bac philo en 1950 - 51. Il pratiquait le vol en planeur au terrain de Canastel. Il fit toute sa carriére comme instituteur en Algérie puis en Métropole. Il était le fils de Camille Cartier notre surveillant Général qui devint le directeur de l'annexe Gambetta. Jacques est décédé à Toulouse fin janvier 2021

 

    27 février 2021

      Jacques Padovani nous fait part du décès de Paul  BIREBENT, fidèle alloiste, toujours présent à nos réunions. Paul fait toutes ses études à Lamoricière et après son service militaire dans les fusilliers-marins, s'installe  à la propriété de ses parents à Saint Cloud. En 1962 la vandalisation de la propriété et des bâtiments par le nouveaux pouvoir Algérien le fit quitter précipitamment l'Algérie. Parti sur un petit voilier vers l'Espagne, il décide de tenter sa chance en Corse. Mais là encore il va connaitre une grande désillusion. Sa propriété qui avait remarquablement démarré, fut entièrement brulée par les indépendantistes corses (événements d'Almeria). C'est en France qu'il va renaitre grâce à son métier d'oenologue, mais aussi,  il pourra exercer ses talents d'écrivain (nombreuses publications dans l'Echo de l'Oranie et de l'Algérianiste, dont ses études sur la flore de chez nous, et son remarquable livre sur "Hommes, vigne et vins de l'Algérie Française 1830-1961" prix Pommier 2007)

    Paul est décédé à Saint Raphael le 2 février 2021       1145 Bd Darby Saint Raphaël 83700  tel : 04 94 44 63 33

 

    20 février 2021

      Henri Bonneville nous fait part du décès de notre ami  Yves MALMEJAC

 Yves est né à Oran en 1936 et a fait toutes ses études au lycée Lamoricière jusqu’aux baccalauréats, puis c’est les prépas au lycée Bugeaud à Alger et au Lycée Saint Louis à Paris. Il intègre en 1958 l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie à Strasbourg. Diplômé de l’Institut National Polytechnique de Grenoble et titulaire du Doctorat de Sciences Physiques en 1981, il commence sa carrière au CNRS de cette ville. Puis c’est les U.S.A. avec la NASA où il sera le concepteur principal du "bouclier thermique" de la fusée Apollo. C’est à ce titre qu’il sera ensuite invité en Russie pour participer au développement de la fusée Soyouz. Aux U.S.A. il sera chargé de cours au prestigieux Massachusetts Institute of Technology à Boston. Rentré en France au CNRS en tant que membre de la Commission à l’énergie atomique, il est élu à l’Académie des Sciences.

     Sa modestie universitaire a fait ignorer à beaucoup d’Alloistes sa brillante carrière. Mon cher Yves soit assuré que nous sommes fiers d’avoir eu parmi nous un camarade tel que toi et que ton souvenir restera à jamais dans nos mémoires. 

   ALLO présente à son épouse Bernardette ses plus sincères condoléances.  

       17 boulevard de Jomardière 38120 Saint Aigrève

 

     3 décembre 2020

      C'est en recevant au domicile de mon père Mr Roland BILLAULT ancien du lycée Lamoriciere, la lettre d'Allo que je me demande si vous avez été informé du décès de ce dernier survenu le 12 novembre 2019.

            Attaché à ses souvenirs c'est en son nom et au mien que je vous transmets mes cordiales et sincères salutations   Christophe Billault 

         Le Mourillon 18 rue  Chaulieu  83000 TOULON

        

       décembre 2020

 Anne et Philippe, Pierre et Ingrid, Déborah et Julien et leurs enfants, Arlette sa soeur, Michel et Jean-Paul ses neveux,
  ont la tristesse de faire part du décès de Charles GOURION ancien bâtonnier de l'Ordre des avocats du barreau de la Seine-Saint-Denis, avocat à la cour, chevalier de la Légion d'honneur,
survenu le 23 mars 2019, à l'âge de 84 ans

    ALLO présente à sa famille ses plus sincères condoléances

 

       15 novembre 2020

         Notre ami Albert FUENTES nous a quitté ce jour dans sa demeure en Espagne. Grand habitué de nos réunions, il était toujours d'humeur joyeuse, ... sauf quand on lui parlé de la France ! Nous nous rappellerons ces joyeuses soirées à la pinède d'Ain el Turk et ces étés sur les plages de Saint Germain qui contribuèrent à forger dans nos esprits la mémoire de notre pays heureux.  

               ALLO présente à sa famille ses condoléances les plus sincères et assure à sa soeur Rose Marie  toute son amitié pérenne.

      Rose Marie ESCAMILLA  : 21 quai Alphonse le Gallo 92100 Boulogne Billancourt. tel : 09 51 59 62 27

        

22 octobre 2020

    Annie et Jean-Paul MAREGIANO nous font part du décès de notre grand ami Henri BLOCHET et nous communique :

  Henri né à Oran le 02/01/1934 a fait toute sa scolarité au lycée ou il a passé son bac math élém en 1953. Après math sup à Paris il intègre une école d'ingénieur et fait sa carière dans les usines Lesieur en tant que directeur à Dakar, puis à Lille et Martigues. Il prend sa retraite  à "la Couronne" près de Martigues. Très fidèle en amitiés il était toujours à l'affût des nouvelles de ses copains du lycée. Ses obsèques auront lieu à Béziers, au cimetière neuf, lundi 26 octobre à 15h.

     ALLO présente à ses enfants Jean Philippe, Frédéric et Mayalène ses plus tristes condoléances et leurs assure que le souvenir d' Henri restera toujours présent dans la mémoire des ses adhérents;

        -   Mayalène GOMEZ, 5 rue des genévriers 34.430 Saint Jean de Védas.  

             

   20 octobre 2020

          Nous apprenons ce matin par Léopoldine son épouse la disparition de  Christian POULET 

                  Mon Christian nous a quittés cette nuit, en douceur, pour un monde meilleur, je l’espère. Nous prions pour son âme. Merci à tous ceux qui m'ont apporté leur soutien quand j'en avais tant besoin. Vous avez toute ma reconnaissance.

    Allo présente à Léopoldine toutes ses plus sincères condoléances. Christian restera pour toujours attaché à notre mémoire collective et il nous manquera à cette table de quatre qu'il affectionnait si particulièrement.

       

1 octobre 2020

            Notre camarade Christian FILIU vient de nous quitter brutalement suite à un réveil soudain  du mal qu'il avait si courageusement muselé.   Jean Fumaroli qui était avec lui en classe de 3ème avec  Gérard Navarro, Roland Combes, Pierre Straebler, André Buthutieux et d’autres, nous confie " Il était fils de médecin à Oran . Je crois qu’il a fait une carrière ds l’enseignement à un haut niveau en partie au Mexique et au vu des quelques discussions que j’ai eues avec lui a Alllo il avait l´air très calé sur l’histoire de l’Espagne..."

           ALLO présente à Michèle ses plus tristes et sincères condoléances et l'assure de toute notre amitié dans cette douloureuse circonstance. 

           Michèle NASSE    142 rue Albert Camatte  Saint Raphaël   83700 

      

 9 avril 2020      

          Yves GALVEZ nous fait part
                                                                 Mon ami d'enfance  Pierre BENICHOU,  s'est éteint ce 30 mars . C'était un ancien du Lycée Lamoricière,  fils d'André Bénichou, prof de philo à La Sorbonne et qui fut prof de philo au Lycée en 1937 et en 1939-1940 avant de devenir, suite aux lois scélérates sur l'expulsions des juifs des administrations (loi du 3 octobre 1940), le fondateur du Cours Benichou, devenu par la suite Cours Descartes, à Oran rue Cavaignac (où à une certtaine époque le prof de lettres était Albert Camus). Pierre Bénichou de son coté a été un grand journaliste, entre autre rédacteur en chef du Nouvel Obs, connu également comme humoriste chez Drucker et Ruquier.  Bien connu des téléspectateurs, il nous a ravi par son humour et ses connaissances incomparables, dans "les grosses têtes" au coté de Philipe BOUVARD.

   ALLO présente à sa famille ses plus sincères condoléances et lui assure que sa mémoire restera pérenne parmi nous au même titre que celle de son père André.

   

17 février 2020

       Hélène CHEVALIER nous fait part de la disparition de son compagnon Louis Yvon MOUGNERES le 28 janvier 2020. Nous les avions avec nous à ROSAS en 2010 et ils nous avaient permis de faire resurgir de notre mémoire le souvenir de sa maman Mme Marguerite MOUGNERES notre institutrice bien aimée des années 1940. Madame Mougnères née PATANCHON fut institutrice au lycée du temps ou les classes élémentaires étaient hébergées dans la cour Chevassus et ce de 1932 à 1953.

          ALLO présente à Madame CHEVALIER ses plus tristes et ses plus sincères condoléances.

     

   3 fevrier 2020             

        Notre ami Claude ANJEAUX vient de nous quitter le 28 janvier 2019. Nous ne nous retrouverons plus tous les premiers jeudi du mois à Palavas. ALLO présente à son épouse  ses plus sincères condoléances et lui assure que sa mémoire restera toujours gravée dans la mémoire de son association.

        3 rue de l'aspic Restinclières 34160 

 

      6 janvier 2020

       Gerard AUBERT nous apprend la disparition de Gilbert TORDJMAN, décédé le 4 janvier 2020. Très impliqué dans notre association, il savait, comme nul autre pareil, animer nos journées festives par ses chansons qu'il accompagnait à la guitare avec un talent incomparable.

    Notre président Jérôme BRUN nous fait part de sa tristesse  ; Gilbert exerçait encore récemment comme médecin près de Beauvais, enchantait nos rassemblements par sa bonne humeur, ses histoires de médecin et de promenades dans les forêts, et ses performances vocales en solo quand Georges Descat lui passait le micro….. C’est un ami très cher que nous perdons et qui restera dans nos mémoires.

     Mme Tordjman 50 rue des troènes   AUNEUIL 60390

 

  1 décembre 2019

       Nous apprenons par l'intermédiaire de Jean Pierre RONDEAu, le décès de notre camarade Alain GAILLAC, survenu le 19 septembre 2019. Né le 11 aout 1932, il était un assidu de toutes nos réunions. Sa famille serait heureuse de recevoir photos ou informations de notre camarade, prises au cours de nos activités alloistes.

GAILLAC Alain.     la tour d'Ivoire  5         place Horace Cristol.    Toulon 83000

 

      24 septembre 2019    

     Paul Caillon nous fait part du décès de Jean ROGNON le 8 juin 2019 suite à une terrible maladie qu'il avait combattu depuis plusieurs années. Jean a fait sa carrière en tant qu'architecte DPLG. Une mauvaise association en début de carrière l'avait obligé à de grands sacrifices durant toute sa vie professionnelle, difficultés qu'il avait surmonté avec son flegme habituel et qu'il nous relatait avec beaucoup d'humour. Adepte assidu de nos réunions, ALLO adresse à toute sa famille ses plus sincères condoléances et lui assure de garder un souvenir fidèle de notre cher camarade

  Mme ROGNON  7 rond point des martyrs de Châteaubriant Bt A  92202 Bagneux,           

 

      Septembre 2019

    Je vous fais part du décès de mon mari Jean-Louis TERRER le 28 juin dernier à la clinique Korian à la Destrousse où l'on traite les insuffisances respiratoires. Né à Oran en 1944, fils de Yvonne Ladreyt et de Roger Terrer, il était un ancien élève du Lycée Lamoricière. Rapatrié en 1962, il a vécu depuis à Aix-en-Provence avec son épouse Danièle Terrer-Babeau. Il parlait souvent avec affection et nostalgie de ses amis du lycée. Nos parents Roger Terrer et Pierre Babeau étaient également des anciens du Lycée Lamoricière. 

                   ALLO adresse à son épouse Danielle ses plus sincères condoléances 

         Août 2019

       Notre ami Robert CHAPUIS nous a quitté ce 13 août après une longue maladie qu'il a affronté avec un rare courage, sans jamais nous priver de cet humour si particulier qu'il entretenait avec sa gentillesse habituelle. Nous nous rappelons avec tristesse ces incroyables tournées dans la "comète" qu'il avait reçu pour sa réussite au bac dans les années 52-53. Rattrapé par les "événements" et les aléas de sa vie familiale, il interrompt ses études à Alger pour s'occuper de sa propriété à Ain Temouchent. Dès son retour en France il va reprendre ses études pour passer licence et doctorat en Droit ... pour le plaisir, puisqu'il avait opté pour l'industrie comme carrière professionnelle. A Montpellier il dirige des laveries-blanchisseries dont une d'entre elles sera gérée par son ami et camarade alloiste Gérard DUQUESNAY. Adepte et passionné de voile il ferra plusieurs fois la traversée de l'Atlantique pour séjourner de longs mois dans les Caraïbes, oû  beaucoup d'entre nous ont pu le rejoindre grâce à sa camaraderie et son hospitalité sans faille.

  Mon cher Robert, ALLO t'assure de toute sa tristesse et présente à ton épouse Michèle ses plus sicères condoléance. 

    Le Clairefontaine  240 Avenue du Père Soulas Montpellier 34000.  tel : 04 67 63 07 44

 

          Mai 2019

      Nous apprenons le décès de notre camarade Charles MEYER .  ALLO présente à sa famille ses plus sincères condoléances.

                    70 Avenue Foch  Paris 75116

           Avril 2019       

      Jean Pierre  RONDEAU, notre Président d'Honneur nous communique :

            J’ai le regret de vous informer du décès de notre camarade Richard VARGAS, survenu le 19 avril, à l’âge de 75 ans, à la suite d’une très longue et handicapante maladie qu’il a supporté avec tellement de courage et sans se départir de beaucoup de gaité chaque fois qu’il en avait l’occasion, grâce aussi à son admirable et dévouée épouse, notre amie Arlette. Tous deux étaient présents jusqu’à ces derniers temps à nos rassemblements et nous garderons en mémoire quand au moment de nous quitter, lors de la dernière réunion à laquelle il participa, il fut pris d’un inextensible fou-rire avec Anne-Marie, mon épouse, se moquant lui-même de sa façon de se déplacer.

           A Arlette, à leurs filles, petites filles et à toute la famille, nous adressons nos condoléances attristées et toute notre Amitié.   Service religieux le 26 avril 2019 à 10h30 église St Clément d'Arpajon

          Arlette VARGAS 27 avenue de la République Bt A3 domaine de la Rivière 91290 Arpajon

 

           Mars 2019

              Notre ami Vincent AMOROS nous a quitté le 26 mars 2019. Nous présentons nos sincères condoléances à son fils

            qui nous a fait parvenir cette triste nouvelle

                       79 rue Faidherbe 78500  Sartrouville

 

        Février 2019

          Notre ami Raymond PERSONNEAUX vient de nous quitter le 15 de ce mois. Allo présente à ses enfants Brigitte et Laurent ses plus sincères condoléances

            le Saint Blaise 103 imp. des caravelles 34000 Montpelliier

 

      Janvier 2019  

                Nous apprenons le décès de Jean VILLEROUGE. 

               11 rue Maréchal Gallieni. HYERES

        9 décembre 2018

        Albert CAMPILLO nous fait part de la disparition de notre camarade Hugues GASQUERES le 9 novembre 2018 à l'âge de 86 ans. Originaire de Nancy, il est arrivé à Oran à l'âge de 14 ans ou il intègre le lycée (de la 4ème à la terminale). Il a épousé Cécile, une oranaise d'Eckmull, avec laquelle il a eu 2 filles et un garcon. Il a exercé son métier d'enseignant à Igli, à Béchar Djedi dans le sud oranais puis à Oran jusqu'en 1962. Il a effectué son service militaire dans l'artillerie en Allemagne, puis a demandé à être muté en Algérie ou il a servi comme officier dans l'artillerie. Après 1962 il a professé durant 6 ans en Lorraine puis à Sète, au collège Jean Moulin. Il a toujours témoigné d'une grand sympathie pour la Légion Etrangère qui était d'ailleurs présente lors de ses obsèques

  les Anciens du Lycée Lamoricière présentent à son épouse et ses enfants leurs sincères condoléances et toute leur sympathie,

  Cécile Gasquères 9 rue Romain Rolland Sète  Tel 04 67 74 50 76 

         30 juillet 2018

    Edouard CLEMENT nous fait part de la disparition de son frère Edmond CLEMENT parti le 3 juin 2018, suite à une longue maladie. Edmond était un fidèle de nos réunions avec son épouse Danielle, Né en 1934 à Oran il avait fait sa carrière dans l'administration (URSSAF)

 ALLO gardera de lui le souvenir d'un camarade discret et très attachant et présente à son épouse ses plus sincères condoléances.

  Mme Danielle CLEMENT 10 rue de la comtesse Nimes 30000  tel  04 66 70 19 06

       7 mai 2018

    Nous apprenons le décès de notre ami Maurice MARZAL. Vétérinaire sorti de Maisons Alfort en 1959, il avait fait toute sa carrière en pratiquant la clientèle essentiellement rurale dans la ville de Mirambeau ou il fût maire pendant de nombreuses années. A son épouse ANNIE et ses 3 enfants Valérie, Dominique et Hervé, ALLO présente ses plus affectueuses et attristées condoléances.

           Annie MARZAL 16 rue Saint Bonnet 17150 Miranbeau

 

     5 mars 2018

        Yves LIJEOUR nous fait part du décès de Pierre OUTIN né en 1941 et fidèle de nos réunions. Il avait fait carrière dans la banque (BNP) dans différents pays jusque dans le Pacifique ou il avait connu sa seconde épouse.  ALLO présente à toute sa famille ses plus affectueuses condoléances.

         

     5 février 2018

        J'ai la tristesse de vous faire part du décès de mon époux, Jean PETIT, survenu le 5 février 2018, à l'âge de 9O ans.

         Madame Huguette PETIT  388, Boulevard Georges CLEMENCEAU 83700 SAINT-RAPHAEL
              petit840@laposte.net

 

     20 décembre 2017

         Notre grand ami  Michel HERTOGH nous a quitté en cette triste soirée, entouré de tous les siens. Né en 1932 à El Ançor, village dont son père était le premier édile, il passa toute sa scolarité au lycée depuis la 6ème jusqu'à Math Elem. Sorti de Maison Carrée en 1958 il exerça sa profession d’ingénieur agronome jusqu'en 1966 à Oran avant de se rapatrier à Montpellier ou il devint cadre du Crédit Agricole. Initiateur des premiers jeudi du mois dès les années 1980 à Montpellier puis à Palavas, il laisse tous ses amis dans une grande tristesse. Forte personnalité et doté d'une mémoire remarquable il nous a toujours rapporté les meilleurs souvenirs de la bas avec son humour si attachant. Sur son avis de décès la mention "FRANÇAIS D’ALGÉRIE"  nous a rappelé son appartenance viscérale à sa terre natale.

   A son épouse Pierrette à ses enfants Claude, Dominique et Catherine, ALLO présente ses plus sincères condoléances et les assure que sa mémoire sera toujours présente parmi nous

  Pierrette HERTOGH : 1051 rue de las sorbes MONTPELLIER 34000

 

        27 septembre 2017

      Nous apprenons le décès le 24 septembre 2017 de notre camarade Freddy BENICHOU né le 2 avril 1932 à Oran. La cérémonie d'adieu se tiendra au crématorium de Pamiers (09) le vendredi 29 septembre à 11 heures.

           e-mail : cath.azens@gmail.com.         AZENS Catherine née BENICHOU   

       23 aout 2017

      Notre ami  Max PASTOR vient de nous quitter cette nuit. Aux obsèques à l'église Saint Martin du Crès nous étions nombreux à lui rendre un dernier adieu. Figure emblématique du judo Oranais, il fut plusieurs fois champion d'Algérie. Ceinture noire 7ème Dan, en tant que professeur dans sa spécialité, il va créer de très nombreux clubs et élever au grade de ceinture noire quelques 300 élèves. Organisateur de nos repas du premier jeudi du mois  à Palavas les Flots il avait su entretenir notre flamme du souvenir dans une ambiance joyeuse et décontractée.  A notre prochaine réunion, cher Max, tu vas laisser un vide énorme parmi nous, mais nous ne pourrons jamais oublier ton dévouement, ta gentillesse, ton charisme qui faisaient de toi "une force de la nature". A ta chère épouse Huguette et à tes 5 enfants et nombreux petits enfants ALLO présente ses plus tristes et ses plus sincères condoléances.

Huguette PASTOR 10 rue des pointes LE CRES 34920.

 

      13 janvier 2017

   Notre camarade Jean Louis DEPIEDS vient de nous quitter. Jean Louis à ORAN dirigeait, avec son père, les établissements S.I.M.A.C. au 29 bd Hippolyte Giraud. C'était un de nos très fidèles adhérents dont la générosité était appréciée par tous les présidents successifs. Habitué de nos réunions annuelles il  participait aussi à nos repas du premier jeudi du mois à Palavas.

 A.L.L.O. présente à Marcelle son épouse ses plus sincères condoléances. -  1 rue de chio Bt 2  Montpellier 34000

 

       28/12/2016

               Maguy BISCALDI nous a quitté brutalement ce 26 décembre. C'était une amie charmante qui malgré sa longue maladie avait su rester souriante et d'une grande gentillesse. A Renè, ALLO présente ses plus affectueuses condoléances et sera présent à ses cotés ce jeudi 29 décembre à 10 h en l'église Saint Jean à Castelnau le Lez. 

      14 décembre 2016

      Par retour de courrier  Mme DARMON nous fait part du décès de son mari  William DARMON-ZAOUI  décédé le 11 décembre 2015. Après des études d'Anglais (agrégation) il enseigne à Tlemcen, à Bougie, puis devient surveillant général à Ardaillon. Proviseur adjoint à Paris il termine sa carrière au lycée Henri IV. Il était officier de l'ordre du Mérite et chevalier de la Légion d'Honneur.

 Petite anecdote révélée par son épouse : jusqu'en l'an 2000 il s'est appelé ZAOUI. ...mais ce n'était pas son vrai nom : son père avait été déclaré faussement à sa naissance sous le surnom de son propre père et non sous le vrai nom de DARMON ! toute la famille ensuite a fini par faire une rectification d'état civil (pour ALLO seulement il a joint les deux noms)

       Mme Madeleine DARMON  21 Av du Général Leclerc  75014  PARIS

 

      13 décembre 2016

          Par retour de courrier Mme ALDEBERT nous fait part du décès de son époux Francois ALDEBERT le 20septembre 2016. Francois était né en 1920 à Saint Cloud et était agriculteur dans la région nimoise. C'était un fidèle d'ALLO depuis de nombreuses années.

  Allo présente à Janine son épouse ses plus sincères condoléances.    -  932 chemin de la cigale. Nimes 30900

 

      23 octobre 2016

               Francis RUVIRA vient de nous quitter après une douloureuse maladie qui l'a empêché d'être parmi nous à AIX.   A.L.L.O. présente à Hélène sa chère épouse ses plus sincères condoléances en l'assurant que Francis ne laissera parmi nous que le souvenir d'un camarade plein d'humour et d'une gentillesse pied noire particulièrement attachante.

      Hélène RUVIRA 4 rue Dumont D'urville  83000 TOULON 

 

     17 octobre 2016

     Notre grand ami Jean Claude CUAZ vient de nous quitter ce dimanche 16 octobre. C'était un ami de longue date et un fidèle de nos réunions. Nous n'oublierons pas son humour légendaire et sa joie de profiter de tous les instants que la vie lui octroyait. Il reposera au cimetière marin de Sète face au pays de son enfance 

 

   28 août 2016

     Communiqué

  La famille de M.GIMENEZ Jean a le regret de vous annoncer le décès de Jean survenu ce dimanche. J.GIMENEZ avait fait ses études au lycée Lamoricière puis est devenu surveillant et maître d'internat au lycée de 1956 à 1958. Une messe sera célébrée pour son enterrement le jeudi 01 septembre à 10h en l'église saint-bernard à Lattes (34).

   Cher président,

au nom des anciens d'Ardaillon nous te présentons, ainsi qu'à tous 
les Alloistes, nos sincères condoléances pour le décès de Jean Giménez 
de LATTES, que certains d'entre-nous avions connu comme collègue maître 
d'internat à Lamoricière en 1956-57.

Amicalement,


Antoine-Roch Albaladéjo, président des Anciens d'Ardaillon


 

  Août 2016

        René BISCALDI  nous fait part du décès de notre camarade  Albert BOHE. Il avait fait sa carrière dans l'enseignement comme professeur d'Espagnol au lycée de Lunel dans l'Hérault et avait pris sa retraite à la Grande Motte. René a laissé un message au nom d' A.L.L.O. sur le registre des condoléances

 

  5 juillet 20016

       La "SEPIA"de Perpignan nous fait part du décès brutal de notre camarade Jean Pierre SANTINI. Il avait été un brillant organisateur de notre réunion annuelle à Perpignan en 1999. Ses obsèques se dérouleront en la cathédrale Saint Jean à Perpignan le 6 juillet à 14h.

     22 rue Jacques Antoine Perpignan 66000

 

  4 mai 2016

                   de Christian RONDEAU  : J’ai le regret de vous apprendre le décès de notre ami Christian CONESA.

        Enterrement demain mercredi 4 mai   Eglise Paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus  62, Rue de l’ancienne Mairie  92100, Boulogne Billancourt.

        Amicalement

 

   19 avril 2016

  Jean Marc nous fait part de la disparition de  Monique COIPEL  son épouse:

     Chers Tous,

Toute notre famille est triste. 
Monique repose jusqu'à lundi au Centre Funéraire de Chambéry, square Louis Seyve, ouvert aux visiteurs de 8 à 18 heures.
Monique aimait les fleurs, mais elle aidait aussi la recherche contre le cancer qui l'a emportée. Si vous souhaitez vous associer à elle dans cette démarche, je transmettrai vos dons.
     Jean-Marc, "au nom de tous les siens".

Affectueusement.

 

   4 avril 2016

        Le médecin cardiologue  André Bernard nous a quitté . Il était né le 26 Mars 1926 à Trois Marabouts . Elève de l'école du village il fait ses études secondaires au Lycée Lamoricère d'Oran . Après le lycée ses études médicales le conduisent à Grenoble puis à Paris pour son internat en cardiologie, à l'école des professeurs Lenègre et Pierre Maurice . C'est au cours de ses vacances à Trois Marabouts à la saison des vendanges qu'il rencontrre sur la plage de Bou-Zadjar , Jeanine Candéla de Rio-Salado , celle qui deviendra son épouse . De leur union naitront deux enfants , une fille Dominique et un garçon Philippe .
André Bernard , sa formation terminée , ouvre son cabinet de cardiologie , rue du général Cérez à Oran ,en 1959 , au moment où cette Oranie française qu'il va servir même au coeur des quartiers musulmans du Raz-el-Aïn va basculer dans les affres du terrorisme du FLN. .

En Juin 1962 il rejoindra la France et s'installe à Nice où il finira sa vie entouré des ses amis pied-noirs .
Nous retiendrons le souvenir d'un défenseur sincère et résolu de tout ce qui touchait au monde piied-noir et ses efforts pour réunir ses amis en Algérie : élèves du Lycée , médecins ,ouvriers de la terre , musulmans , juifs ou chrétiens ,sa générosité dans l'amitié  , son élan chaleureux dans l'accueil , sa joie de vivre dans nos réunions .

 

D'après Gérard Voisenat son partenaire du "G8 " à Nice .

 5 avril 2016

   Nous apprenons le décès de Louis PASSERIEUX notre camarade des premiers rassemblements au CAP d'AGDE.   A.L.L.O. présente à sa famille ses condoléances attristées. 

 15 fevrier 2016

  Paul BUSSIERE nous fait part de la disparition de notre grand ami Louis MARTINEZ.

  Louis était un homme d’une rare culture sachant se mettre à la portée de tous ses camarades. Agrégé de lettres et de russe il fit une carrière éblouissante qu’il commença au lycée ou il fut dans les années 61-62 enseignant de français et de russe. Ami d’Albert Camus qui fut son correspondant à Paris lors de son passage à la rue d’Ulm  et de Jean François Mattei notre prestigieux camarade de lycée, sa vie toute entière fut consacrée à la mémoire de son pays perdu et à l'enseignement de la culture russe. Il nous laisse ses ouvrages remarquables « Denise ou le corps étranger », « Le temps du silure » et encore « la dernière marche »

  Grand admirateur de la littérature russe il a été à ce titre un traducteur intransigeant de Tchékhov, Pouchkine et Soljenitsyne entre autres.

 Louis fait partie de ces anciens qui vont pour toujours faire la gloire de notre mémoire par ce titre « ancien élève du lycée Lamoricière d'Oran "

 

   24 décembre 2015

 Michel HERTOGH nous fait part du décès de Louis-Joseph MERMET à Vernon/Brenne 37210, 12 rue du Professeur Debré.

 19 novembre 2015

   Nous apprenons la disparition de Louis SERRA. ALLO présente à sa famille ses plus sincères condoléances 

  Novembre 2015

  Francis TEROL - Villars (près de Saint-Etienne) nous fait part du décés de Joseph-Jean VASQUEZ 

           " Joseph-Jean était né le 8 décembre 1944 et avait 70 ans à son décès ( 4 mai) il a passé toute sa jeunesse dans le quartier de Bel-Air à Oran (entre St Eugène et Gambetta) a fréquenté l'annexe du Lycée Lamoricière avenue des palmiers à Gambetta, jusqu'en 3ème , puis le Lycée  jusqu'en 1962. Nous avons fréquenté les mêmes classes de la 5ème à la 1ère , en compagnie du troisième larron, Jean-Louis MARTINEZ , qui habitait Bel-Air  comme lui. Ensuite nous nous sommes perdus de vue, puis j'ai appris qu'il avait poursuivi des études dans la région de Toulouse avant de partir comme enseignant à Gagnoa en Côte d'Ivoire. Plus tard, il regagna la France et s'installa dans la région de Valence. Il a travaillé pour la Chambre de Commerce de Valence ensuite j'ignore s'il a occupé un autre emploi. Lorsque, bien plus tard , nous nous sommes retrouvés ,avec d'autres amis, ce fut de la franche rigolade, à l'évocation de souvenirs, de nos "conneries"  en cours  , ce qui ne laissait pas la place aux choses sérieuses, et nous ne parlions ni boulot, ni problèmes , ce qui fait que j'ignore une grande partie de son parcours professionnel

  Il a écrit quelques bouquins ,comme " à l'ombre de Santa-Cruz"; "Soudain le 5 juillet 1962" , parus aux éditions LACOUR , pétillant d'humour pour le premier, plus dramatique pour le second , je les ai en ma possession. Il en a écrit d'autres, je crois. Je l'ai appelé pour son 70ème anniversaire, en décembre 2014 ,. Il allait très bien, sauf qu'une "cruelle maladie" l'a emporté en peu de temps, lui qui n'était jamais malade, analyses impeccables, aucun médicament, plutôt sportif,  ne buvait pas, ne fumait pas, d'humeur toujours gaie...dans ses dernières heures , alors qu'engoncé dans une minerve ,on lui approcha un téléphone en disant "je te le passe" il répondit  : "oui , avant que je trépasse !" ces mots restent gravés dans ma mémoire, c'était tout lui, une dernière pirouette…on le surnommait Pepito "         

          Mme VASQUEZ  15 rue Eugène Varlin  ROMANS SUR ISERE                 

  9 septembre 2015

  Paul CAILLON  nous écrit:

      " Une mauvaise nouvelle, celle du décès d’Ange FELCE, hier matin. Ange était un ami que j’ai cotoyé au lycée d’abord, puis à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs d’ALGER, et enfin à l’occasion de notre service militaire que nous avons fait en tant qu’officiers au Génie de l’Air."  C'était un fidèle et encore dernièrement il nous avait fait part de son regret de ne pouvoir être parmi nous à ROSAS. Ses funerailles auront lieu samedi 5 septembre à Aix.

    A.L.L.O. présente à toute sa famille ses sincères condoléances.

  23 août 20015

     Notre ami Georges GUILVARD nous a quittés ce jour après une terrible maladie qui l'avait éloigné de nos rencontres. Georges a tellement apporté à A.L.L.O. dont il a été un des premiers adhérents, puis ensuite notre secrétaire général, que son absence va nous faire prendre conscience encore plus cruellement de l'amenuisement irréversible de notre association.   Georges a emporté dans sa dernière demeure un peu de terre de notre Lycée et, à ses obsèques, le drapeau tricolore était là pour nous rappeler que sa guerre d'Algérie, dans les rangs de la Légion Etrangère, était toute dévouée à la défense de ce drapeau. Georges était un camarade plein d'humour et plein de gentillesse. Son érudition était empreinte d'une connaissance extraordinaire de notre pays perdu et chaque fois que j'avais besoin d'un renseignement particulier sur notre Histoire, je pouvais lui en parler en étant sûr q'il pourrait m'apporter la réponse. Rien de bien étonnant puisque Georges avait fait toute sa carrière dans l'enseignement qu'il termina superbement en tant qu'Inspecteur d'Académie titulaire des Palmes Académiques. Mon cher Georges tu peux être certain que ta présence restera à jamais gravée dans la mémoire de tous tes camarades alloistes.

   A.L.L.O. présente à Françoise, à ses enfants et petits enfants, l'expression de ses condoléances attristées et les assure de sa profonde et fidèle amitié.

    juin 2015

   de  Paul  PERELLO   J'ai l'immense douleur de te faire part du décès de ma très chère épouse Pierrette PERELLO le dimanche 31 mai 2015 des suites d'une longue maladie et je regrette de ne pas pouvoir me joindre à vous pour l'A.G. de notre association à ROSAS

            71 chemin des Montres les Penchiers 83210 SOLLIES VILLE

 9 juillet 2015

  Averti par Albert FUENTES (du Faoul), Gilbert ROSAS nous apprend le décès de Jean-Marie BARTHELEMY.

             "Notre ami Jean-Marie vient de nous quitter après une longue maladie qu'il a affronté avec un rare courage. Me revient à l'esprit tous les déplacements avec les équipes de foot cadets et juniors, les descentes de la rue d'Arzew dans la "comète" de Robert CHAPUIS, les surprises parties de nos dix huit ans ! Nous nous sommes suivis pendant tout le secondaire (deuxième C, première C et Sciences Ex) sans jamais se quitter, puis à PARIS lui en Khâgne au lycée Chaptal, moi en véto au lycée Lakanal...que de dimanches passés ensemble ! Jean-Marie fit toute sa carrière dans l'enseignement en tant que Proviseur des lycées. Cette amitié solide depuis les plages d'Ain el Turk jusqu'aux plages du sud de la France n'a jamais été interrompue.

  Mon cher Jean-Marie tu resteras toujours présent parmi nous, parce que ta gentillesse, ton humour, ta formidable envie de vivre et ta fidélité en amitié a toujours été pour nous, les qualités rares d'un vrai pionnier et d'un vrai copain."

   Allo présente à son fils François-Xavier et à sa fille Anne-Marie ses sincères condoléances et les assure que Jean-Marie restera à jamais dans la mémoire de tous les Alloistes.

  JUIN 2015

 Nous apprenons le décès (15 avril 2015) de notre grand ami Yvon KRAUSS,      Georges DESCAT lui a dédié un vibrant hommage

" Lorsque j’évoque la vie d’Yvon KRAUS, je m’arrête sur quelques principes :   Optimisme, Volonté, Courage, Persévérance.

Optimisme :   Après les études primaires à RIO SALADO, secondaires au Lycée LAMORICIERE  d’ORAN, au Lycée BASSET de   MOSTAGANEM, ses origines le dirigent naturellement vers l’ECOLE d’Agriculture d’AIN TEMOUCHENT.  Ses anciens condisciples évoquent le visage souriant, le verbe incisif, l’amitié sincère. J’aimerais rappeler sa bonne humeur lors de nos déplacements à TURGOT Plage pour les fêtes de Pâques : une dizaine d’Amis d’enfance se retrouvait autour d’une grande poêle dans laquelle mijotaient les poivrons, les tomates, le safran, les viandes, imprégnant les mesures de riz.Quelques cuillères d’Anisette venaient renforcer le goût à vrai dire déjà relevé de la paella.

Volonté :    Diplôme en poche, il dirige le vignoble de son père HENRI  à RIO SALADO et le domaine de sa mère ODETTE  à AIN KIAL. Viticulture et céréaliculture sont interrompues par le service militaire pendant les années de braise en Algérie. Une nouvelle facette est ajoutée à sa panoplie.En attendant de moissonner les céréales d’AIN KIAL, il propose à des agriculteurs du TEMOUCHENTOIS, l’utilisation de ses moissonneuses batteuses.

Courage : En juin 1962, en visite à ER-RAHEL, il est enlevé par un groupe de l’A.L.N. qui le séquestre dans un douar près de SASSEL.Il est heureusement relâché 48 Heures plus tard : Que s’est-il passé ? Pendant sa captivité, malgré les insultes, les menaces, Yvon garde son calme. Il explique l’utilité de son travail : l’urgence des récoltes, les emplois à préserver.  Libéré, il reprend son travail car il devait respecter ses engagements.

Persévérance   Son arrivée en France métropolitaine ne fut pas facile.Comment emporter les pieds de vigne et le matériel ? Plusieurs années de tâtonnements, d’essais, de nouveautés, la réussite enfin : Conseiller en Placements financiers.

Janine, épouse charmante, des enfants et des petits enfants attentionnés ont soutenu Yvon pendant sa longue maladie.Après ce long purgatoire,Yvon  a bien mérité le Paradis " 

      2 juin 2015

                        Gabriel HOUDAS nous fait part du décès de son frère Yvon HOUDAS le 15 août 2013 à l'age de 81 ans. Ancien de la Jeune France et du lycée Lamoricière, il fait ses études secondaires à l'Ecole de Santé Militaire de Lyon. Reçu à l'agrégation de physiologie clinique il est nommé en 1966 chef du service cardiologique à l'hôpital universitaire de Lille. A ce titre il anime dès sa création la Société Française de Médecine Aérospatiale et c'est son Président le Médecin-Général Jean TIMBAT qui lui consacrera pour ses obsèques un vibrant hommage publié dans la revue de la Société Française de Médecine Aéronautique et Spatiale.

      23 mai 2015

              Anne Marie,son épouse, nous fait part du décès de Pierre HUERTAS le 25 février 2015 dû à une leucémie foudroyante. "Nous nous étions connus à la faculté de droit d'Alger et avions fêté au mois de juillet dernier nos 50 ans de mariage. Nous ne serons donc pas près de vous à ROSAS cette année"    A.L.L.O. présente à Anne Marie ses plus sincères condoléances et lui assure que le nom de PIERRE sera toujours présent dans notre mémoire.

    2 mai 2015    

                                    De Gilbert ROSAS  : Par retour de courrier, suite à l'expédition de notre journal " LES NOUVELLES" , Régine son épouse nous fait part du décès de Jean-Pierre (Teddy) VITTET survenu le 22 mars de cette année. Teddy était le fils de notre regretté Professeur de gymnastique, mais c'était surtout un excellent camarade fidèle à notre association. Je l'avais très bien connu  puisqu'on fréquentait les mêmes courts de tennis à ORAN : c'était un excellent joueur déjà chez les cadets et les juniors.     A.L.L.O. présente à Régine  et à ses enfants ses plus sincères condoléances et lui assure qu'il restera à jamais dans nos mémoires.

   15 avril 2015

  Nous apprenons le décès de Daniel DEBAUGE, alloiste et mémoire de l'annexe Gambetta. Né à Perregaux en 1946 il rejoint l"Annexe en 1959 pour la quitter à Pâques 1962 en participant à son agonie. Il quittera Oran en septembre 1962 (il habitait sous les arcades au n° 75) pour finir ses études secondaires au lycée d'Albi. Il passe son D.E.S. de sciences économiques à la faculté de droit de Toulouse et s'installe comme Conseil Indépendant en Entreprise en Ile de France. Il nous quitte en laissant de lui l'image d'un grand copain, dévoué et fidèle à notre mémoire. Nous l'avions vu le 5 juillet dernier à Paris lors de la cérémonie du ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe, sans nous douter que se serait notre dernière rencontre.     Ses obsèques se dérouleront au crématorium du Père Lachaise lundi 20 avril à 13 heures.  A.L.L.O. présente à Gisèle sa compagne et à ses enfants Arnaud et Lionel ses plus vives condoléances et les assure de leur profonde sympathie    

                                                   De Hubert MEDINA :    Notre copain Daniel vient de nous quitter. Il est décédé hier, mardi 15avril, à l’hôpital Georges Pompidou de Paris, des suites d’un infarctus survenu samedi dernier à Levallois-Perret. Il faisait sa séance hebdomadaire de Jogging lorsque l’accident s’est produit. Transporté à l’hôpital dans le coma, les médecins n’ont pu l’en faire sortir. De concert avec notre ami René, il avait réussi le tour de force de « dénicher » tous les anciens de la 3ème B7 et de les réunir aux côtés de Rolland pour un inoubliable week-end au bord de nôtre mer pour regarder, au moins une dernière fois ensemble, vers notre Patrie bien-aimée et en définitive unique. C’était un vrai copain, celui de Brassens, de Léo Ferré, mais aussi celui de Hélie Denoix de Saint Marc, de Jean Bastien -Thiry et de Degueldre. C’était un vrai gentil. C’était notre copain, nous le regretterons, il nous manque déjà.          Je vous transmets, avec son accord, les coordonnées de sa compagne :

 Madame Gisèle Elmer 57 Rue Paul Vaillant Couturier 95300 Levallois Perret 

   31 mars 2015

    On vient de recevoir ce message via notre site :" Mon père Henri GINGEMBRE de Bou Sfer est décédé le 7 février 2015 à Frontignan. Né le 14/09/1929 et marié à Francine ARNAUD d'Oran-marine,c'est un ancien du lycée et il m'en parlait souvent, ses souvenirs étaient très vivaces...surtout mathelem !!! Lui l'ingénieur était très fier de son lycée. Si des anciens camarades veulent me contacter, je suis sa fille Anne-Lise CAMPESTRE et j'habite POUSSAN (34560)  Mail : annelisecampestre@gmail.com              Nous adressons à toute sa famille nos condoléances attristées et vous enverrons, Anne-Lise, notre dernier journal en souvenir de notre Ancien.         

    18 mars 2015  

     Triste nouvelle, Alain BARBER nous a quittés ce 18 mars 2015.  Ses amis de jeunesse, élèves du Lycée Lamoricière, de Bugeaud, d’HEC, ses collègues et amis de sa longue vie professionnelle à Paris étaient là pour l’entourer et nous accompagner dans cette épreuve. Sa famille les remercie tous.

               A.L.L.O. présente à toute sa famille ses plus sincères condoléances   

    14 mars 2015

        Son frère Jean-Paul nous fait part du décès ce 14 mars de Pierre VOGLIMACCI  STEPHANOPOLI. Il avait fait toutes ses études au Lycée et faisait partie de ces rappelés à deux reprises au cours des événements. Colonel de réserve dans la Légion Étrangère il avait travaillé à Oran au garage Panhard puis s'était installé en France à Agen pour prendre la direction de la concession Panhard puis Ford. Nous adressons à toute sa famille nos condoléances attristées. 

    4 mars 2015

       Marie-Thérèse Larmande nous fait part du décès de Robert Joël BERMÈS le 4 Mars 2015, à l’âge de 83 ans. Il a fait toutes ses études secondaires au Lycée Lamoricière, puis des études de Médecine à Lyon. Dans les années 1960, ancien externe des hôpitaux et diplômé en radiologie, une grave maladie l’ayant empêché de poursuivre une carrière universitaire, il choisit de s’installer, comme généraliste, à Roquebrune sur Argens (Var) où il demeura jusqu’à son décès. Il était très apprécié par tous les habitants comme en témoignent les hommages qui lui ont été rendu lors de ses obsèques. Esprit curieux et inventif, il avait, dans les années 1980, déposé un brevet pour un cœur artificiel. Il était le frère de Jean-Pierre BERMÈS lui aussi ancien élève du lycée, ancien Directeur financier de Lambert-Lafarge, décédé en 1986. A.L.L.O. adresse toutes ses condoléances à sa famille et lui assure que tous les anciens du lycée éprouvent toujours une grande tristesse à la disparition d'un des leurs.

 

   7 février  2015

        Charlie PASTOR nous a quittés ce jour, laissant tous ses amis Montpellierains tristes et  abattus. Tous les alloistes qui furent nombreux à ses obsèques présentent à sa famille  et à Max Pastor son frère en particulier, leurs condoléances émues au nom d'A.L.L.O.

   23 décembre 2014

   Nous apprenons la disparition de notre grand ami Amédée MORENO à Béziers. Fidèle adhérent d'A.L.L.O. il avait écrit "LE PARLER DES PIEDS NOIRS D'ORAN ET D'ORANIE" (2 tomes) Livres savoureux que nombre de nous possède et qui sera la base de notre rubrique à venir sur l'ARGOT au LYCÉE. Militaire de carrière, il sera à la retraite chef d'entreprise dans l’électricité. Ce fut un excellent éditorialiste, rédacteur, pamphlétaire et conférencier au service de notre mémoire.

   8 décembre 2014

    Jean-Pierre VISSAC nous fait part du décès de Gérard VINCENT le 26 août 2014. Après avoir effectué toute sa scolarité au lycée il fait ses études de pharmacie pour s'installer rue du marquis de Mores en bas de la gare. Replié à Nice son officine se trouvait 9 Bd de Strasbourg .Il s'était beaucoup impliqué dans l'Echo de l'Oranie. A tous les siens A.L.L.O. présente ses plus sincères condoléances

  21 octobre 2014

  Notre camarade Roger MULLER nous informe de la disparition au début de l'année de Pierre DOUCET. Il était le cadet d'une fratrie de trois anciens du Lycée (Charles et Jacques) tous décédés maintenant. Ingénieur agricole de Maison Carrée, il fait une grande partie de sa carrière dans l'algérois. Nous adressons à son épouse Maryvonne nos condoléances attristées et lui assurons de notre fidèle souvenir. 

 17 septembre  2014

  Nous apprenons le décès de Robert SERERO nè en 1930 et décédé l'année dernière Si un de nous l'a bien connu, il serait intéressant qu'il nous fasse un article sur son camarade.

 10 juillet 2014

    Bien triste nouvelle, nous apprenons la disparition de Gérard NAVARRO, notre ami si joyeux à qui rien ne semblait sérieux. A notre dernière Assemblée Générale il avait chargé Francis RUVIRA de toujours voter, fidèle à son humour, contre toutes les décisions à prendre. Un grand vide va désormais exister à toutes nos A.G. Nous adressons à Amélie nos affectueuses condoléances et l'assurons que le souvenir de Gérard restera à jamais dans la mémoire de tous les alloistes.

  21 avril 2014

    Notre camarade Jean TAILHANDIER s'est éteint, ce jour, après une longue période de chagrin suite à la perte de son épouse Jacqueline. C'était un charmant camarade, encyclopédie vivante de tous les copains de chez nous. Habitué des rendez vous de notre association dans ses réunions annuelles et mensuelles , il va beaucoup  nous manquer.  A.L.L.O. présente à ses enfants Agnès, Anne et Laurence ses plus tristes condoléances.

  Mars 2014

 Dans le journal "LES NOUVELLES" de mars 2014 nous apprenons l'hommage rendu par l'Assemblée Générale du 4 octobre 2013 aux anciens élèves et leurs parents disparus au cours de l'année écoulée:      

     Roger ALAJARIN,  Lucette BENICHOU,  Emmanuel ESCAMILLA,   André GARSON,  Georges GACHET,  Eveline PRAT

  25 mars 20014

   Nous apprenons le décès de Jean François MATTEI disparu après une brève et fulgurante maladie. C'était un grand philosophe défenseur acharné de la culture européenne professeur agrégé de philosophie et professeur émérite à la faculté de Nice. Nos amis du lycée, Frédéric GRASSET et Louis MARTINEZ font un éloge émouvant de leur ancien camarade dans la revue "MÉMOIRE VIVE" n° 57 (la revue du Centre de Documentation Historique sur l' Algérie à AIX). Nous l'avions rencontré lors de la réunion des Alloistes en juin 2012 chez le neveu du bachaga Boualem autour d'un méchoui, sans nous imaginer que c'était la dernière fois qu'il serait parmi nous. A son épouse Anne, une ancienne de notre lycée, à ses enfants Philippe, Alexandre et Isabelle A.L.L.O. présente ses plus sincères condoléances. 

   mars 2014

  Nôtre professeur de gymnastique François GARRIDO vient de nous quitter. Tous ceux qui l'ont connu comme Prof. en ont gardé un excellent souvenir. Il avait installé, avec son confrère DESPOSITO, la pratique du HAND-BALL au lycée et avait hissé aux plus hauts rangs des compétitions de l'OSSU les équipes cadettes et juniors. Devenu par la suite entraîneur aux Spartiates il avait aussi emmené aux plus grands titres cette équipe dont nombre de joueurs étaient des nôtres. 

  15 mars 2014

   Un de chez nous vient de nous quitter Robert BILLELA bien connu des handballeurs du lycée dans les années  50 - 53 . Il faisait partie de la bande des POPEYES  ! Ta joie de vivre  restera pour tous ceux qui t'on bien connu le souvenir d'un grand copain toujours fidèle dans ses amitiés. ALLO présente à son épouse Chantal ses condoléances attristées.

  6 MARS 2014

       Jean Pierre BOTELLA vient de nous quitter. Il a été élève au lycée de la 11ème à la classe de Sciences Ex.  Né à Oran le 24/10/1931, il habitait en bas du plateau St Michel au 50 Bd Sébastopol. Son père Saturne Botella était une figure oranaise, Directeur des Filatures Nord Africaines route de la Sénia et Président de la section tennis du G.C.O.

 Jean-Pierre ,déjà au lycée, était lui aussi une figure avec le talent particulier qu'on lui reconnaissait à raconter n'importe quelle blague avec son accent savoureux du pays. En France, à Montpellier ou il fit toutes ses études de médecine, il s'installa comme médecin O.R.L.. Tous les 1er jeudi du mois avec tous les copains Alloistes de Montpellier et de ses environs, c'était la joie à l'évocation des souvenirs et des bons moments passés dans notre cher lycée. Toujours très actif, quoi qu’ayant abandonné le judo (il était ceinture noire) il pratiquait avec passion salles de sport, marche à pied et ski.

  C'était aussi un prodigieux connaisseur et amateur de jazz; il possédait, à coté de sa remarquable bibliothèque, une discothèque impressionnante. D'une grande érudition, mais toujours prêt à prendre tout à la rigolade, il semblait inébranlable. Hospitalisé pour un souci cardiaque, dont il plaisantait quelques jours avant, il nous a brusquement quitté en laissant tous ses copains effondrés.

   A Claudine, son épouse, A.L.L.O. présente ses plus tristes condoléances. 

           René Farinacci nous adresse ce texte qu'il a écrit en 2007 et qu'il souhaite associer à son grand ami Jean-Pierre:

    Que l'on croie ou que l'on ne croie pas, là n'est pas la question. Ce que je conteste, c'est que l'on nomme à tort, le "jour des morts". Pour moi, personne n'est mort. Ce ne sont que des "Disparus"et bien que leurs corps n'existe plus, leurs âmes sont toujours vivantes ! Ce que l'on nomme le "dernier soupir" c'est l'âme qui s'envole comme dans une bulle et monte très haut dans les étoiles. Regardez le ciel le soir par temps clair, vous y verrez des milliards d'étoiles et dites vous bien que dans chacune d'entre elles, s'abrite l'âme d'un être cher. Je vous en conjure, levez les yeux vers les étoiles et croyez dans " l’Éternité des Âmes".

 

  14 novembre 2013

     Transmis par Michel HERTOGH                                                                                                                                                                                                                                Une très triste nouvelle pour les Alloistes que celle du décès de Gérard DUQUESNAY survenu le 14 novembre 2013. Né à Oran le 16 juillet 1933 c’est dans notre cher Lamoricière qu’il fait toutes ses études depuis la maternelle jusqu’à Mathélem. Tous ceux qui l’ont côtoyé sur les bancs et dans les couloirs de notre vieux lycée se souviennent avec émotion de ce garçon plein de vie et de convivialité.

 Après le lycée, Gérard décroche son diplôme d’ingénieur Agricole à l’école régionale d’Agriculture de Sidi Bel Abbés où il laisse aussi à tous ses camarades d’école de succulents souvenirs. Il fait ensuite son service militaire dans l’est oranais.

   Ses études achevées, ses obligations militaires remplies, il se marie le 22 janvier 1959 avec Jeannine Pouységur, qu’il a connu aux Corailleurs et aux Andalouses plages, qu’ils fréquentaient depuis leur enfance. De cette heureuse union naissent trois enfants : Agnès, Véronique et Robert. Tous les cinq formeront une famille modèle chaleureuse et aussi accueillante que possible.

  En 1964 la famille est contrainte de quitter le sol natal et s’installe pour des raisons professionnelles à Sète, puis à Juvignac près de Montpellier. C’est dans leur villa de Juvignac que Gérard a pu profiter d’une retraite sereine et méritée après une vie d’activité et de travail ; en compagnie de ses petits enfants il s’est régalé de soigner méticuleusement les fruits, les légumes et les fleurs de son jardin jusqu'à ce qu’une brutale maladie ne l’enlève à l’affection des siens.

 Ses camarades d’école, ses copains de régiment, ses relations professionnelles se souviennent d’un homme affable, proche de la nature, gai, amoureux de la vie et fidèle en amitié. Ce n’est pas par hasard si tous ceux qui ont connu Gérard l’ont apprécié. Gérard parlait assez peu mais il  écoutait beaucoup, il ne demandait rien pour lui, mais il était toujours disponible aux autres.  Ses amis savaient qu’ils pouvaient compter sur lui….à son épouse Jeannine, à ses enfants et petits enfants, à sa sœur Monique ils présentent leurs plus sincères condoléances.

 

 Juillet 2013

    L'épouse de notre Président Claude FUMAROLI, nous quittait après plus de 20 mois de lutte avec courage contre la maladie. Nous garderons d'elle le souvenir d'une femme courageuse et rayonnante, telle qu'elle était encore, malgré son état de santé, lors de notre réunion de la Grande Garenne, la dernière à laquelle elle put participer.

 

 1er mai 2013

 Transmis par Raymond PASTOR.  Gustave VUILLEMOT un de nos plus ancien (né en 1912) vient de disparaître. Docteur en sciences anciennes, il fut directeur du musée Demaeght et de retour en France conservateur des musées d'Autun. Il était le doyen de l'Amicale des Pieds-Noirs de la Corniche Oranaise (APNCOA) 

    

30 décembre 2012


Informations transmises par Jean-Paul VICTORY
Je viens d’apprendre le décès de Christian BOISMERY un ancien potache originaire d’Hammam-Bou-Hadjar scolarisé au lycée Lamoricière d’Oran en classe de Maths ELEM l’année 1957-1958 . 
Son père était vétérinaire à Hammam-Bou-Hadjar . C’était un matheux . Je pense qu’il y avait dans sa classe Eric STRULLU (Mais je n’ai plus les coordonnées de ce dernier - ) et Jean-Claude LAVILLE (dont j’ai perdu l’adresse) . Grâce à Edouard Menjou qui l’a bien connu , j’ai pu téléphoner à la veuve de notre ami Christian à qui j’ai présenté les condoléances de tous les nôtres .
Christian était avec nous à Millau et à Beguey/Cadillac . malheureusement je n’ai aucune photo de lui . J’ai l’intention de faire paraître dans le bulletin de notre Amicale un témoignage sur notre ami . Si vous avez un témoignage intéressant ou une photo de Christian n’oubliez pas de me l’adresser. Merci.
Amitiés - JPaul 


07 septembre 2012

Informations transmises par Jean-Paul VICTORY
La disparition tragique de notre ami et condisciple Jean-Louis LEVY m’a profondément ému . Je ne le savais pas (il a disparu fin juin 1962 entre Beni-Saf et Oran) En tant que responsable de l’Amicale des Anciens Potaches du Lycée Lamoricière j’ai cru bon vous en parler à vous tous qui l’avez mieux connu .
MERCI de votre précieuse collaboration .- Amitiés - JPaul

28 janvier 2012

Informations transmises par Jean FUMAROLI
 : Georges GARAUD était un des plus fidèles de nos amis, membre actif d' ALLO depuis sa fondation. Dans le Var Georges organisait régulièrement au restaurant la Cerisaie des réunions d'alloistes ou son sens de la convivialité faisait merveille. A.L.L.O. présente à Hélène et à ses filles le témoignage de sa grande amitié et de son fidèle souvenir. 


25 janvier 2012 

Informations transmises par Richard SCOTTO
je viens d'apprendre le décès soudain d'un excellent copain d' adolescence, élève de notre cher Lycée Lamoricière au moins en 1959-60 et 1960-61(3e B3) -Paul, Yvon, ARMAND était originaire de "métropole" comme on disait à l' époque, de la région de Brioude (Auvergne), passé par Marseille avant d' atterrir à Oran où son père, fonctionnaire, avait été muté - 
Nous étions dans la même classe de 4e puis de 3e (la fameuse "3eB3" que nous reconstituons petit à petit et dont nous rassemblons les membres retrouvés une fois par an désormais 
J'avais sympathisé immédiatement avec lui car il habitait à cent mètres de chez moi dans le joli quartier dit de SAINT-HUBERT/LES PALMIERS, et nous prenions ensemble le bus 14 devant la C.L.O (compagnie laitière oranaise) pour aller au Lycée- Heureuse époque de nos quatorze/quinze ans ...La lecture de "Spirou" , "Tintin, et de "Pilote" qu'il me faisait découvrir , nous faisait rêver et oublier les drames que nous vivions alors...Je moquais gentiment son accent marseillais mais j' écoutais avec une certaine délectation son père nous parler avec cet accent "métro" qui lui conférait une sorte de classe naturelle ! 
Le temps s'est écoulé, presque cinquante années depuis notre séparation, lorsque , par la magie d' internet et l' activité d'un autre bon copain, Maurice Bensamou, nous avons pu nous revoir, au sein de notre "mini-association des Anciens de la 3e B3"...Nous nous réjouissions à l' avance de notre prochaine rencontre -hasard du calendrier, ce devrait être le 13 Mai, une date historique dans la "saga algérienne"-, lorsque la nouvelle tragique nous est parvenue...

Au petit matin , dimanche, notre cher camarade s'est effondré dans sa cuisine, foudroyé par une attaque cardiaque inattendue et irrémédiable- Il avait 66 ans -
Vendredi(27-01-2012) je serai aux côtés de sa famille pour représenter nos camarades de troisième disséminés aux six extrémités de l' hexagone...
A Francine son épouse, à ses deux filles , à sa famille et ses amis, toutes nos condoléances.
Richard Scotto
 

 janvier  2012

    Lucien RICO vient de nous quitter. Né à Hamman Bou  Hadjar le 13 décembre 1934 fit toutes ses études secondaires au lycée. Débutant comme instituteur en 55-56 au douar Magra, près de Lourmel, il épouse Odile Ruesca des Trois Marabouts. En 1962 il rentre pour la Normandie puis Bandol. Il prends sa retraite en 1991 et s'installe à Poilhes, près de Béziers pour y passer une retraite agréable dans une splendide maison fleurie. A Odile et ses enfants Nathalie et Jean-Charles, A.L.L.O. vient à travers ce petit mot transmis par Albert Campillo, lui apporter notre indéfectible sympathie et notre amitié.

5 novembre 2011

Informations transmises par JP VICTORY
Notre ami Jean CAMPOS s'en est allé

La semaine dernière notre ami et cousin , ancien potache du lycée Lamoricière  , Jean CAMPOS est décédé . Il était hospitalisé depuis peu à Montpellier . Bien que gravement atteint, sa mort soudaine a surpris . Nous étions nombreux à lui rendre un dernier hommage ce  jeudi 27 octobre pour ses obsèques . Beaucoup de parents , d’amis , de connaissances mais aussi quelques potaches amis de longue date comme JPierre  ALBA et Brigitte son épouse , Franck FONT , Annie l’épouse de Daniel SAHUT , etc,…

Jean ou « Petit-Jean » comme l’appelaient ses proches était particulièrement apprécié pour sa grande gentillesse,  son amabilité , son entrain, son ouverture d’esprit, et sa parfaite tolérance  . Sa conversation étayée par des années de lecture dès son plus jeune âge , ne laissait personne indifférent . Il était très au courant de tout  . il aimait le cinéma , le théâtre, la mode ,la politique … Né à Oran le 1er mai 1939 , Jean a passé son enfance dans le petit village de St Maur , puis a Oran . Au lycée Lamoricière , puis plus tard à Toulouse où il s’installa pour faire des études supérieures il ne se fit que des amis . Parti un temps au Canada, il ne tarda pas à nous revenir, peut-être à cause du rigoureux climat qu’il disait difficilement supporter.

En ce qui me concerne , j’ai été très souvent proche de lui : à St Maur , au lycée où nous avons souvent partagé la même classe et même à Vence l’été  1957 dans une boîte à bachot . En 1958, nous avions passé le même jour à Hammam Bou Hadjar le fameux conseil de révision avec le pauvre Guy QUANTIN d’Ain-El-Arba , lui aussi disparu prématurément  ! La dernière fois que Jean CAMPOS  participa au grand rassemblement des Potaches ce  fut en 2008   à Avignon où il résidait . Je  le revois, pendant la croisière sur le Rhône , à bord du  bateau « Mireio » bavardant très à l’aise avec l’un et avec l’autre , connaissant tout le monde.

12 octobre 2011

Informations transmises par JP VICTORY


J'ai su par notre ami Pierre SOTO que l'un des nôtres Guy CHASSANT était décédé récemment . Né le 20.11.1931 à Oran , il avait adhéré à ALLO le 23.12.1992 .
Voici le message qu'a adressé sa fille


Bonjour, Je suis la fille de Guy Chassant. Ce message pour vous informer que mon père s'est envolé vers d'autres cieux dimanche 2 octobre en fin d'après-midi. On lui avait diagnostiqué une tumeur au cerveau il y a quelques semaines, tout est allé très vite. Une cérémonie civile aura lieu le vendredi 7 octobre au crématorium de Monaco. N'hésitez pas à me contacter si vous le souhaitez (06 76 72 41 53 / rejane.ereau@free.fr)
Bien à vous,
Réjane

Ce camarade du lycée était un proche de Sydney ZEMOR et de JPierre RONDEAU

17 janvier 2011

Informations transmises par Marie Thérèse LARMANDE
C'est avec une profonde tristesse que nous vous faisons part du décès de notre ami et fidèle Alloïste André MASSON. Voici le petit mot qu'il écrivit en adressant sa cotisation à ALLO à l'automne dernier : "Ci-joint ma cotisation. Mon absence en 2010 et certainement en 2011 est due à la maladie qui s'estompe lentement. Je suis néanmoins l'activité d'ALLO. Amitiés"

LOUIS MARTINEZ
Louis s'est endormi au terme d'une randonnée motocycliste dans sa chambre ,discrètement, nous laissant avec nos souvenirs intacts que nulle souffrance ou maladie ne vient obscurcir. Que de souvenirs se bousculent aujourd'hui dans nos têtes ceux de notre enfance et de notre jeunesse à Oran,ceux de nos années de lycée et de quelques inconduites qui aujourd'hui paraîtraient enfantines, Louis était le technicien incontournable pour organiser nos "Boum", pour les alimenter des derniers disques à la mode,Louis était le modérateur toujours de bon conseil, Louis le passionné de moto qui fut le seul de notre groupe de cinq mousquetaires à le rester, Louis qui a lutté de toute ses forces pour se réintégrer en Métropole, comme nous disions, et qui l'a réussi sur tous les plans. Sa plus grande réussite fut de nous amener Nicole et de former avec elle ce couple enviable que nous avons connu. Toutes nos pensées vous accompagnent à tous trois, Nicole ,Isabelle et Philippe 

19 mai 2010

Philippe SARRAMEGNA nous a quittés

J'ai appris par un mail de son épouse Mireille, le décès de notre camarade Philippe SARRAMEGNA. La nouvelle m'en est parvenue alors que j'étais en déplacement chez l'une de mes filles en Charente Maritime. Rentré chez moi lundi soir j'en reste encore abasourdi en relisant le message :

Cher Jean-Claude
J'ai recherché votre adresse sur les documents de Philippe car il faut que je vous annonce une bien mauvaise nouvelle.
Philippe nous a quittés samedi soir après une maladie éprouvante. Il a lutté mais cette horreur est souvent plus forte que nous.
Je sais qu'il avait apprécié de vous revoir et qu'il aurait aimé le faire plus souvent si nous n'avions été aux deux bouts de la France.

Je vous envoie mes amitiés en son nom
Mireille

Philippe est né à Oran le 5 septembre 1937, Nous avons fréquenté le lycée ensemble quelques années. On retrouvera sur ce site les photos de seconde C1 année 53-54 et 1° C1 54-55 mais je pense que nous nous sommes aussi retrouvé sur les mêmes bancs à d'autres moments.

Nous habitions à 100 m l'un de l'autre puisque la pharmacie de sa maman était à proximité du marché Michelet au croisement du Bd der Metz avec la rue Lamartine ou j'ai passé tout mon séjour oranais au N° 4.
On retrouve sur ces photos plusieurs noms de copains avec lesquels nous avions des affinités, je citerai, de mémoire, Jean RIERA, Patrice MAREGIANO, Alain MALMEJAC, Jean BEDEL.... Nous n'étions, bien sûr, ni les uns ni les autres du niveau de l'éternel premier de la classe, Christophe CAMPOS. Beaucoup d'autres noms me sont familiers, mais je ne saurai dire quels liens Philippe pouvait avoir avec eux.

Avec Philippe nous avons aussi fréquenté l'étude du soir du cercle Psichari de 17 h à 19 h rue Kimburn. Le cercle était animé par un Jésuite, le P. GIRAUDET. C'était à deux pas de la place des Victoires et du cinéma Idéal. Nous faisions souvent le trajet de retour ensemble jusque chez moi et Philippe n'avait que la rue à descendre en direction du Front de mer pour arriver chez lui.

J'ai mis longtemps à retrouver Philippe et c'est en apprenant l'existence de " ALLO " que j'ai trouvé trace de son frère Henri qui m'a remis en contact avec lui. Il habitait encore en région parisienne et venait de prendre sa retraite. Très vite i
l a décidé de rejoindre une région plus agréable et où il pourrait sans doute retrouver l'ambiance méditerranéenne et d'autres camardes: Il s'est installé en Arles. Au cours d'un dernier voyage à Paris il a accepté de faire un détour vers le Nord et nous avons passé une journée mémorable en évoquant tous ces souvenirs communs. Mais l'éloignement nous a à nouveau séparés. J'étudiais bien la possibilité d'un voyage vers le midi, mais l'opportunité ne s'est pas faite et j'en ai un énorme regret.
Que son épouse Mireille, son frère Henri et toute sa famille que je n"ai pas connue trouvent ici l'expression de mes condoléances sincères et attristées. J'ai perdu un ami qui m'était cher. 

Un commentaire de Jean Fumaroli:
J' ai connu Philippe lors de réunions d' ALLO, mais je ne me souviens pas de lui au Cercle Psichari que j'ai pourtant fréquenté pendant de nombreuses années.
J'étais par contre en 3ème puis en Math Sup à Bugeaud avec son frère Philippe qui a fait une carrière de pharmacien à Menton puis à Hyères.
A nouveau notre cercle qui se retrécit....
- Fuma

 



29 décembre 2009

Michel FOACHE nous a quittés


Message d'ALLO:
Il est parti ce matin, alors qu’un cancer du poumon avait été découvert il y peu. Sa famille s’était réunie autour de lui à Noël.
A eux tous, nous adressons nos plus sincères et amicales condoléances.
Nous avions eu, avec Anne-Marie, le privilège de participer à une de leur dernière grande fête de famille annuelle et avions pu constater leur grande union et combien il était aimé, de même que son épouse qu’il suit de peu.
Pour notre Histoire c’est une très grande perte. Il avait entamé un second livre mais n’en avait écrit qu’une trentaine de pages.
Ce sera une de mes plus grandes fiertés, en tant que Président d’ALLO, de lui avait permis d’éditer un livre qu’il avait au départ écrit pour sa seule famille. Cette somme, merveilleusement écrite, est un véritable Monument sur notre Histoire de Français d’Algérie, rédigé par un patos, mais pieds noirs d’Honneur, et sur l’Enseignement en Algérie et en Métropole. Il faut lire ce livre et le faire lire à vos enfants et petits enfants.

Cher Monsieur FOACHE, vous avez occupé plusieurs fonctions dans l’Enseignement et donc bénéficié de plusieurs titres. Mais c’est « Monsieur le Professeur de Français et de Latin » que je veux aujourd’hui saluer.
La cérémonie a eu lieu en l’Eglise de Saurat, jeudi 31 à 15 heures.

Message de J-P VICTORY:

Chers Amis, Je viens d'apprendre le décès de notre ancien professeur de lettres ,M.Michel FOACHE né le 4 février 1916 à Toulouse. Il avait adhéré dès le premier jour de la création d' ALLO à Sète le 27 avril 1991 et depuis il y était resté fidèle. C'est une grande figure du Lycée qui nous quitte. Tous les Anciens Potaches l'ont bien connu et apprécié l'homme qu'il était. Tous se souviennent de son sourire et de l'amour qu'il portait (lui qui venait de métropole) à l'Algérie qu'il avait épousée en même temps que sa femme partie il y a à peine une année me semble-t-il . Élu premier Président d'Honneur de l'Amicale , il lui était très dévoué . Il avait publié un livre " Témoin d'un siècle" et avait entrepris d'en écrire un second. Voilà ce que disait l'un de ses amis parlant de M.Foache il y a peu de temps :

" Il a toujours bon pied bon œil et vient de publier un ouvrage intitulé "Témoin d'un siècle" aux Editions Dualpha dans lequel l'Algérie est présente.
Je profite de l'occasion pour rappeler son parcours:
Après avoir exercé au Lycée Lamoricière, il a été affecté en qualité de Principal du Collège de Garçons à MASCARA, puis censeur à ARDAILLON ORAN, et Proviseur du Lycée Laperrine de SIDI BEL ABBES.
En 1962, il a été nommé dans un Lycée de Toulon, puis en Bretagne à PONTIVY, au Lycée de TULLE et a terminé sa carrière Proviseur au Lycée de PAMIERS en Ariège.

Rappelons que Michel Foache est également Président d'Honneur de l'Association des Anciens Elèves du Lycée Lamoricière; il a été promu , il a quelques années Chevalier dans l'ordre du Mérite de la Légion d'Honneur..."


Les obsèques ont été bcélébrées jeudi 31 décembre à 15h30 à Saurat (Ariège) . Pour ceux qui souhaitent adresser leurs condoléances ou un mot de sympathie à la famille : Famille FOACHE à Saurat , 09400 Tarascon sur Ariège .
Amitiés à vous tous JPaul 

Message de Henri BELASCO:

Lorsqu'en octobre 1951 je suis entré tout petit et tout ému en 6ème A1 dans la cour Chevassus qui mesurait le triple de ma cour familière de l'école Paixhans, que je fus entouré et bousculé par une foule de gamins qui me parut innombrable, et que je me retrouvai ballotté et effrayé dans une salle de classe située dans le coin gauche de cette même cour devant un professeur dont la stature me parut colossale, je n'en menais pas large.
Ce "colosse" nous regarda nous installer puis se dirigeant vers le tableau, il nous dit avec un sourire bienveillant "Mon nom est Monsieur FOACHE" et il écrivit son nom sur le tableau noir. Ce fut la première et la dernière fois qu'un de mes professeurs prit cette peine et je lui en fus reconnaissant car le fait de nous donner son nom avait fait de lui un homme accessible et non un professeur redoutable.
Plus tard en 1962, lorsque je fis un bref séjour dans l'enseignement au Lycée Paul Valéry à Paris, mes premiers mots à mes élèves furent "Mon nom et Monsieur BELASCO" et d'écrire mon nom au tableau vert (la couleur avait changée avec l'époque).
Ce fut ma façon de rendre hommage à celui qui fut mon premier professeur. 
Amicalement - Henri BELASCO le 25/07/2010

19 octobre 2009 

Pierre DIJOU - 1941 - 2009 est decedé a CORRIENTES - ARGENTINE le 9/10/09. Il était venu en Argentine et s'y est marié (deuz fois). Il avait quatre enfants trois garçons et moi. Pierre Francois (41 ans), Hélène (40) Jean Luc et Jean Mathieu (32), et 5 petit enfants, Maria Victoria, Josefina, Pierre jean, Alejandro, Juan Thomas, et Luciano, nous sommes très fiers de notre père qui nous a raconté en plusieurs occasions sa vie en Algérie avec beaucoup d´émotion.
Je vous envoie une de ses dernières photos (janvier 2009) (Juan Mateo, sa femme Mary, ma fille Josefina et Pierre).
Merci de votre temps. - Helene 


et ci dessous le message de Jean Paul VICTORY adressé à Hélène:

Quelle surprise de recevoir votre message? Et quelle tristesse d'apprendre que notre ami Pierre nous a quittés ? Comme vous l'a dit notre ami Alain Servain , je rentre d'un grand rassemblement que nous venons d'avoir à Arles . Comme tous les potaches du Lycée Lamoricière d'Oran des années 1950/1960 , nous avons bien connu votre père et notre ami Pierre Dijou . Je me souviens très bien de lui et je l'ai très vite reconnu sur les deux photos que vous avez eu l'amabilité de nous adresser . Je suis profondément attristé de savoir qu'il nous a quittés si jeune . Je vais chercher de mon côté tous les documents , témoignages ou photos qui pourraient le concerner et vous les adresser . Je vais aussi poser la question à tous ses amis potaches de l'époque qui , bien que très affectés , ne manqueront pas de témoigner . 
Je crois savoir qu'il était originaire de Bou-Sfer un petit village de la corniche oranaise tout comme un autre potache plus âgé Marcel Féral . Il avait un frère plus jeune lui aussi lycéen . Pierre portait les cheveux en brosse . Très taquin , il cherchait souvent à faire des niches aux camarades . Il était dans la même classe que moi de la Cinquième(1952) à la Première (1957) me semble-t-il . J'ai toutes les photos de classe que je vous adresserai par la suite.

En attendant , en tant que représentant de l'Amicale des Anciens Potaches du lycée Lamoricière d'Oran et leurs Amis , je vous exprime ainsi qu'à tous les vôtres nos plus sincères condoléances et l'assurance de toute notre sympathie .
Je sais que la langue est parfois un handicap mais j'espère que vous avez tout compris et qu'il se trouvera quelqu'un dans votre entourage pour vous traduire éventuellement ce que vous n'auriez pas compris . 
Si no, hablaré en español para que lo entiende ! Hemos estudiado la lengua castellana y mi madre es de origen española .
). Pierre est assis à gauche du professeur de Français ,M.Couturier et moi à deux places de lui tout à fait à droite en bas .Onze élèves au moins qui figurent sur la photo sont toujours en relation avec moi : Victorri Claude, Bardie Félix, Campos Jean, Galan Paul, Cambillau JMarie, Noiret Gérard, Magana Raphael, Seignez Gérald, Seroin JPierre, Roustan Roland,Pinazo JMarie . Ils vont être très peinés d'apprendre sa disparition.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant . - Respectueuses et amicales salutations. - Jean- Paul Victory

12 octobre 2009

  Casimir BELDA:
Une fois de plus nous sommes dans la peine . Notre ami potache Casimir Belda originaire d'Ain-El-Arba , vient de nous quitter . Il s'est éteint hier soir .Il n'avait pas 70 ans . Casimir était maire de Giroussens dans le Tarn . A toute sa famille et en particulier à son frère Denis que beaucoup d'entre vous connaissent bien , nous adressons nos plus vives condoléances et les assurons de notre profonde sympathie . Ceux qui souhaitent témoigner leur amitié à la famille peuvent adresser un mot de sympathie à son épouse Edmée ,ses enfants et petits enfants Famille Belda , La Fontaine, 81500 Giroussens tél : 05 63 41 60 46 Les obsèques auront lieu le mercredi 14 octobre à 14h30 en l'église de Giroussens (Tarn) Je représenterai les copains absents . Adresse de Denis son frère : BELDA Denis, Le Monna, 12100 Millau tél : 05 65 61 02 34
Message reçu de J-P VICRORY le 13/10/09


17 mars 2009

Décès de Gérald PARISOT:
Mon frère de »cœur et soleil « comme disait A. Camus vient de nous quitter victime d’un cancer foudroyant. Gérald s’est éteint le vendredi 13 Mars !
Les Obsèques ont eut lieu : mardi 17 Mars au cimetière de LA ROCHELLE : 16 h, 16h 30. Merci de le faire savoir autour de vous auprès de ceux qui l’ont bien connu.
Georges .GUILVARD.

message reçu par l'intermédiaire de Gérard MAURAT


12 mars 2009

 

Notre ami Jean-Paul FERNON , vient de m'apprendre le décès - un de plus - de M. Louis CORRIEU , ancien prof de mathématiques du lycée Lamoricière . Né le 11.09.1929 à Oran , il avait adhéré à ALLO le 16 mars 1992 . Je l'avais revu comme beaucoup d'entre vous à Cap d'Agde à un rassemblment des Anciens du Lycée .Il nous montrait des albums de photos qu'il avait apportés avec lui ce jour-

 

   

C'est avec beaucoup d'émotion que je viens de recevoir la triste nouvelle : notre ami Sidney ZEMOR, Président d'Honneur d'ALLO, vient de nous quitter. Je le savais malade, mais ma dernière rencontre en décembre ne m'avait pas préparé à une telle issue. Les obsèques auront lieu au cimetière du Père-Lachaise le vendredi 13 février à 11 heures. Les Anciens du lycée Lamoricière rendront l'hommage qu'il mérite à notre ami disparu.
Le Président d'ALLO - René BISCALDI


Les Témoignages

J
'ai connu ,rencontré notre ami rescapé du 5 juillet 62 à Oran, en 1980 à Paris.

Nous nous sommes cotoyés ,rassemblés tant de fois que ma mémoire déborde. La dernière fois c'était sur un quai de Paris ou il semblait perdu,le cinq juillet 2008. Il a pris mon bras pour rejoindre ses amis d'Algérianie qui communiaient ensemble au souvenir de nos disparus d'Oran. 
On s'était promis de se revoir. 
On se reverra. 
Ce n'est qu'un au revoir mon cher Sydney. Dans le désordre tu étais fier d’être: français, juif, oranais, pied noir. Nous -d'ALGERIANIE-partageons la peine de ta famille. Repose en paix. 
Gérard Garcia




CHER SYDNEY ! 

Ami de notre jeunesse à ORAN, tu nous quittes trop tôt sur le sol de France, à PARIS. 
FIER, COURAGEUX, DEVOUE ET SERVIABLE , tu étais de la noblesse de toutes tes origines. 
Je suis triste de ne plus pouvoir évoquer encore avec toi nos heureux souvenirs communs. Mais tu resteras, avec une profonde affection, dans ma mémoire comme, j'en suis sûr, dans celle de ceux qui t'ont côtoyé. 
SALUT L'AMI !!! REPOSE EN PAIX. Nous penserons toujours à toi. 
Guy-francis CHASSANT




C'est vraiment une triste nouvelle car Sydney était un personnage très attachant que j'avais connu et apprécié lors des précédentes réunion de ALLO, et qui, l'été dernier, était encore plein de verve et d'humour. C'est ce qu'on appelle la vie, et il faut faire avec.
Paul CAILLON




Je suis sensible à toutes les marques de sympathie que tout le monde manifeste à l'occasion de la disparition de Sydney . 
Sydney était un solide partisan de la fraternité amicale entre nos diverses communautés y compris féminines . 
Sa disparition ne serait-elle pas l'occasion d'un premier rapprochement entre ces groupes dont la séparation n'a vraiment plus lieu d'être ? 

A quoi cela sert-il de suivre les cercueils qui défilent de plus en plus nombreux et de se séparer ensuite chacun de son côté pour organiser sa propre fraternité ? 

Je vous adresse mes amitiés sincères et fidèles . 
Jean Marc GELY Gérard Garcia




Extraits de la revue périodique "Les Nouvelles d'ALLO: (décembre 2008)

  • Charles DOUCET
    né en 1925 à Tlemcen, décédé en septembre 2008. Aîné d'une fratrie de 3 qui ont tous fréquenté le lycée Lamoricière
    Ingénieur de recherche, il avait inventé des filtres pour dépolluer les eaux à usage industriel et avait créé à Genève, à son départ d'Algérie, une entreprise personnelle qui avait des clients dans de nombreux pays.
    Son frère cadet Jacques était décédé en janvier 2008
  • Georges GUILLEMAIN
    Né en 1942 à Bosquet, décédé le 7 Octobre 2008.à 66 ans, laissant dans la peine son épouse et ses 5 enfants
    exerçait la profession d'expert-comptable dans un cabinet montpelliérain 
  • Jean PASSERIEUX
    Né en 1920 à Narbonne, décédé à Béziers le 11 octobre 2008. s'est installé en Algérie où il fut en charge de la Compagnie des Vins du Midi, De retour en Métropole il conserve cette fonction, partageant son temps entre Paris, siège de la compagnie, et Sète où se trouvait le chai.
    Officier de la Légion d'Honneur.
  • Léonce SIMON
    Né à Misserghin en 1936 était potache au lycée. Dans les années 50 vient à Montpellier terminer ses études et y retrouve un groupe d'Oranais, dont René Biscaldi 
    Obtient son PCB avec brio dès la première année mais interrompt un moment ses études Il s'installe plus tard comme chirurgien dentiste à Bonneville en Haute Savoie.

 



2 décembre 2008


Jean Paul Victory nous fait part du décès de notre camarade Christian ESTABLET originaire du village d'ER-Rahel 
C'est notre ami Serge CARLES qui le premier m'a informé de cette triste nouvelle :
" Tu l'as peut-être lu toi-même dans l'Echo de l'Oranie N°319 de NOVEMBRE-DECEMBRE 2008, Christian ESTABLET d'Er-Rahel (66 ans) ancien du Lycée Lamoricière est décédé. Il était dans notre classe de terminale MATH 1, l'année scolaire 1960/61. Je l'ai revu une seule fois après cette époque, à Toulouse Francazal où il terminait son service militaire. C'était en mai 1968. Je le signale à l'association des anciens internes.

J'ai donc présenté au nom de tous les Anciens Potaches nos condoléances et toute notre sympathie à sa veuve Madame Danielle ESTABLET qui a bien voulu nous adresser un petit mot et deux photos de Christian

" Christian est né à Er-Rahel (dept d'Oran) en 1942, dans une famille de viticulteurs depuis 4 générations. Après des études secondaires au Lycée Lamoricière d'Oran , de 1955 à 1961, en tant qu'interne, il intègre la faculté des sciences de Toulouse-Rangueil. Licencié es-sciences en 1967 il fait son service militaire à Toulouse-Francazal (1968-1969). En 1970 il entre en tant qu'ingénieur chimiste dans une société américaine basée à Rouen, Société Leader mondial dans les additifs pour lubrifiants, où il exercera la fonction de responsable de laboratoire dans un premier temps puis responsable du Service Assistance Clientèle : ce qui l'amènera à se déplacer régulièrement aux Etats Unis et en divers pays du monde. Il quittera cette société en 1999 pour raison de santé et viendra s'installer en Canet en Roussillon se rapprochant ainsi de sa famille. Christian était marié et père de deux enfants.

Quelques témoignages d'amis qui l'ont connu

Serge CARLES :
" Ma seule rencontre avec lui remonte à mai 1968 à la base de Francazal près de Toulouse. Il portait un uniforme de l'armée de l'air et m'a dit qu'il était sur le point de terminer son service militaire. Nous avons sûrement bavardé plus longuement mais c'est si loin ... Je n'ai plus aucun souvenir de notre conversation. Nous avons du passer une heure ensemble. Je m'apprêtais à prendre un avion militaire pour Istres. S'il m'a donné son adresse, je ne l'ai plus et je ne pense pas que nous ayons correspondu. 
Christian était un excellent camarade pour tous dans notre classe de Math1, sérieux et très travailleur. Il ne sortait presque jamais le week-end. L'année 60/61 il était interne comme moi avec bien d'autres lycéens venus des villages d'Oranie. On en voit un certain nombre en blouse sur la photo. (voir LIEN signalé ci dessus)

Jean DELUC ( que l'on voit sur la photo juste au-dessus de Christian)
" Non, je n'étais pas au courant de son décès mais j'avais su par Jean-Marc Gely, qui était aussi d'Er Rahel, qu'il était très malade et que notamment il avait été atteint de la maladie d'Alzheimer bien avant 60 ans.
Bien que concurrent au 1er prix de gymnastique (!!), c'était un véritable ami dont j'ai essayé, mais sans succès, de retrouver la trace après l'exode. 

Robert LAPEYRE
" J'ai été de longues années compagnon de classe et de dortoir de Christian ( pas la dernière année puisque je m'étais fait virer du Lycée). Je ne l'ai plus jamais revu.
Si ma mémoire ne me trahit pas, c'était un fan de Jazz, plus particulièrement de Miles Davis et de la musique d' " Ascenseur pour l'Echafaud ".

Jean-Marc GELY :

 Comme moi , Christian était un "Er-Rahélien ". Nous avons évidemment partagé beaucoup de ces moments de fraternité naturelle, celle qui existait dans nos villages .Avant l'exil nous avions en commun le Lycée , bien que dans des classes différentes .Je me souviens d'un retour d'Oran à Er-Rahel de nuit en 2cv où il hurlait sa joie d'avoir réussi son bac et de bientôt l'annoncer à sa famille en arrivant . Je me souviens de nos" descentes" à Rio( Salado ) où les filles avaient pour son physique de star américaine une préférence indéniable . Je me souviens aussi de nos dîners amicaux en couple à Elbeuf chez lui avant que les prémices de sa maladie ne l'empêchent peu à peu de vivre . Je me souviens de Christian Establet. "


José BELDA :
A l'occasion du décès de Christian Establet, je t'adresse 2 photos où l'on reconnaît Christian. La 1ère photo : prise cour Lavergne - année 1959 -1960 - classe de 1ère. il se trouve au 3ème rang, 1er à droite à côté de Joseph Benichou. Au 2ème rang : José Belda, Djemaï Mohamed et Denis Munos Au 1er : Charly Pitt, Georges Guillemain (décédé il y a quelques mois) et Yvon Karsenti La 2ème photo - année 1960 -1961 - classe de terminale, devant la salle d'étude : Christian est au dernier rang, 2ème à partir de la gauche entre Joseph Plaza, Fredj et Bargé. Christian et moi étions dans la même classe de la 6ème à la 3ème. Ensuite il s'est orienté en section C et moi, en section B mais nous nous sommes toujours côtoyés en salle d'étude ou au dortoir. Il était d'une grande élégance. Sa coupe de cheveux parfaite, entretenue par de multiples coups de peigne était son signe distinctif parmi nous. Son cousin, à qui je viens de téléphoner, m'a dit qu'il était mort en avril détruit par cette sale maladie. 

 

30 Octobre 2008

    Nous apprenons le décès de Léo PALACIO, bien connu comme journaliste à l'écho d'Oran, c'était un ancien du Lycée. Ses funérailles ont été célébrées le jeudi 30 octobre e, l'église de FENOUILLET en Haute Garonne.

En attendant d'autres commentaires de camarades qui l'auraient connu personnellement, nous empruntons à "Recours France" quelques mots du communiqué qu'il a fait paraître:

Léo est né à Oran le 12 avril 1913, a fait ses études au Lycée Lamoricière à Oran puis supérieures à Paris. Commence sa carrière de journaliste comme correspondant de guerre en Espagne. Blessé devant Madrid. En 1939, il est mobilisé dans un régiment d’artillerie divisionnaire nord africain, entre dans le réseau de résistance nord africain Henri d’Astier de la Vigerie comme agent de renseignement et facilite le débarquement des alliées en AFN en novembre 1942. Il s’engage aussitôt dans le Corp. Franc d’Afrique avec lequel il participe à la libération de Bizerte. Blessé, il rejoint en Tripolitaine le Général Leclerc. Est intégré à la 2ème DB. Demande à partir comme correspondant de presse pour le journal de l’armée française et suit les opérations en Italie avant de rejoindre la Grande Bretagne pour le débarquement en Normandie. Entré à Paris avec la 2ème DB il continue la guerre jusqu’à Berchtesgaden. Démobilisé en 1945, il entre comme grand reporteur à « l’Echo d’Oran », puis en 1955, deviens correspondant du journal « Le Monde », d’Europe 1, et de la RTBF pour couvrir tous les événements d’Algérie. Expulsé d’Oran le jour des accords d’Evian, il entre à la rédaction du « Monde » à Paris avant de devenir correspondant régional à Toulouse. A sa retraite, il se consacre à la défense de ses compatriotes rapatriés d’AFN, en tant qu’administrateur de Recours France.

Léo Palacio était : Officier de la Légion d’Honneur, Médaillé militaire, Commandeur de l’Ordre National du Mérite à titre militaire, Titulaire de la Croix de Guerre 39-45 avec palmes et étoiles, de la Croix de la Valeur militaire avec étoiles, De la Croix du Combattant volontaire de la Résistance, ainsi que de nombreuses autres décorations dont la Silver Star
Historien et écrivain, Léo Palacio était également l’auteur de nombreux ouvrages. Pour « la Maldonne espagnole », il a été récompensé par « l’Académie des Jeux Floraux ». La ville de Toulouse lui avait remis sa médaille d’Or et la ville de Fenouillet, sa médaille d’Honneur. Dans le parcours militaire de Léo Palacio, beaucoup de familles pieds-noirs retrouveront le destin d'un de leur parent. Jeune Pied-Noir rend hommage à Léo Palacio et adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
 

 

8 juin 2008

Très Chers Amis , Encore une nouvelle qui nous attriste profondément . Notre grand ami Eugène POMARES nous a quittés voilà déjà quelques jours . Si je n'en ai pas encore parlé c'est parce que j'attendais un complément d'informations et si possible quelques photos . Oui , Eugène était pour nous tous une référence , un homme de grande moralité , particulièrement instruit et curieux de toutes choses . Un peu plus âgé que la plupart d'entre nous - il était né en 1925 - c'était , je pense , notre doyen . Depuis le départ en 2004 de notre cher et regretté Président d'Honneur , Roger Roustouil (ancien prof d'EPS) , Eugène Pomarès l'avait d'une certaine manière remplacé à ce poste honorifique . Personnellement j'ai été profondément peiné par la disparition de cet Ancien pour qui j'avais une très grande admiration . Bien amicalement à vous tous . JPaul
           .
Toutes celles et tous ceux d'entre vous qui le souhaitent peuvent adresser à Janine son épouse et à sa famille un mot d'amitié : Janine Pomarès et sa famille, 11 rue de Sommières, 34 130 Lansargues tél: 04 67 86 70 28 .

 
 
 
Vous avez tous appris la mort de notre condisciple Yves MATHIEU SAINT LAURENT. Au tout début de la création de notre amicale en accord avec Marc Labussière qui avait eu Madame Mathieu St Laurent  la mère du grand couturier  au téléphone , je lui avais personnellement écrit pour le lui faire savoir et lui dire combien nous aurions été heureux de le compter parmi nous . Je n'ai jamais eu de réponse . A-t-il seulement reçu mon courrier ? On le disait très protégé pour le moins par son entourage ! Par ailleurs je ne fus pas étonné car je savais par sa biographe Laurence Benaïm ( YSL biographie chez Grasset) qu'il avait gardé un mauvais souvenir du lycée Lamoricière . Dans cet univers essentiellement "machiste" , il n'était pas bon de s'isoler dans un coin de la cour de récréation pour dessiner des robes ou des vêtements féminins...Seul le football avait la vedette , à la rigueur le pitchac dont notre ami Momo (Maurice Corcia ) ou Nordine Hadjouti  étaient de grands virtuoses ...Mal traité dans les cours de récréation et dans ces immenses couloirs et escaliers qui menaient aux salles du premier étage , YSL s'était juré de prendre sa revanche sur ses camarades et s'était écrié une fois où il était particulièrement mal traité  " Un jour vous verrez , mon nom figurera en lettres d'or aux frontons de toutes les capitales du monde " ! ...Et de fait c'est ce qui s'est passé . Aussi avais-je répondu à Madame Benaïm " En somme si YSL a si bien réussi , il le doit en partie et indirectement à ses compagnons de lycée qui lui ont mené la vie dure !" Ces derniers l'ont d'une certaine manière aidé à se surpasser !...Pour cela seulement nous mériterions de sa part une réponse à nos courriers !...
Pour mener à bien sa biographie sur YSL , Laurence Benaïm -dont le père était lui-même un ancien du lycée Lamoricière d'Oran- m'avait demandé de bien vouloir la mettre en relation avec ceux d'entre nous qui avaient bien connu l'artiste et/ou qui avaient fréquenté les mêmes classes qu'Yves St Laurent . Effectivement plusieurs d'entre nous qui avaient bien connu Yves comme Robert Piétri , Louis Martinez , et quelques autres dont JClaude Visdomine en particulier acceptèrent de témoigner et j'ai pu constater avec plaisir que dans son "pavé " de 475 pages qu'elle m'a généreusement adressé et dédicacé , Laurence Benaïm  ne les avait point oubliés dans ses remerciements .
Je pense que je recevrai de ceux qui l'ont connu quelques echos et je les en remercie par avance .
 
certains l'ont déjà fait :
Notre ami JPaul Taddéi nous apprend que son épouse est allée en classe avec une des soeurs de YSL
 
Notre amie Renée Ivanès /Chalancon
Yves St Laurent est allé retrouver Camus ,  Jean Brune et tous ceux qui, sculpteurs, artistes peintres,  musiciens,créateurs, médecins , architectes..  sont nés en cette terre d'Algérie  !! Pied- Noir d'Oran , ancien  élève du Lycée Lamoricière,  il a su habiller  la Femme avec élégance, audace, et une créativité unique qui le dresse comme une étoile au fronton de la Haute  Couture Française.  Aurait-t-il gardé quelque part au fond de son âme les indicibles couleurs de sa terre natale? Même dans ses créations de noir  ou de blanc, le génie de l'Homme  drapait  ses volutes de tissus comme un Maître seul peut savoir le faire.. J'ai le coeur un peu "blues"... Personne ne dira qu'il était simplement l'un des nôtres. Un homme de cette terre qui vit naître tant de savoir faire..mais de celà  on ne doit surtout pas parler..   
En disant Adieu a ses amis, dans son discours Yves St Laurent avait dit en final " les plus beaux paradis sont ceux qu'on a perdus " Pensait il aussi à sa terre natale ??? 

Alain Servain , le gendre de notre professeur Georges Schmitt récemment disparu
" L'actualité remue en moi quelques précieux souvenirs... En effet, mon cher Beau-Père, Mr Georges SCHMITT, a eu quelques fois l'occasion de me parler d'Yves SAINT-LAURENT qu'il avait aussi eu pour élève. Oh! Encore une fois, ces souvenirs, il ne les évoquait que sur un plan purement anecdotique et ne cherchait nullement à tirer la moindre forme de "gloire" d'avoir ainsi pu compter parmi ses Elèves des Gens dont la carrière fut exceptionnelle.
J'imagine que le "standing" d'Yves SAINT-LAURENT lui "interdisait" d'appartenir au groupe des Anciens du Lycée. Néanmoins, sa disparition est pour moi une nouvelle page qui se tourne. L'activité professionnelle que j'exerçais ces dernières années m'a fréquemment donné l'occasion de passer devant le 5 Avenue Marceau. Mais, à travers l'image de l'Hôte des lieux, c'est celle de mon Beau-Père que j'avais à l'esprit.
Les voilà à nouveau réunis, sans la moindre forme de hiérarchie, avec Alain GOTVALES et d'autres que je ne connais pas...."


A première vue ,il semblerait que notre illustre condisciple n'ait pas fait toutes ses études secondaires au lycée mais qu'il soit entré assez tard , en première ou philo , et qu'il aurait doublé la philo puisqu'il a comme professeur la première année M.Vié le Sage et la seconde Jean Cohen , tous deux profs de philo , que beaucoup d'entre nous ont bien connus ? Il semblerait également qu'il ait été élève au Sacré Coeur avant de venir au lycée Lamoricière . C'est aussi l'avis d'un des nôtres qui écrit : 
 
 
" Je crois l'avoir vu au Sacré Coeur et au Lycée. J'ai toujours pensé qu'il 
avait une dizaine d'années de plus que nous. J'ai été surpris de voir 
qu'il n'avait que 3 à 4 ans de plus. Pourtant au lycée je ne me 
souviens pas l'avoir vu souvent. Je comprends qu'il n'ait pas gardé un 
bon souvenir du lycée. Nous n'étions pas très tendres avec les gens
différents , qui ne rentraient pas dans les normes. Je pense que nous 
étions même assez méchants. "
 
Un grand merci pour ces premiers témoignages .
Bien amicalement à vous tous
JPaul
 
 
    10 avril 2008

Il y a quelques jours notre ami potache Pierre ESPERSE nous informait du décès de M. Georges SCHMITT ancien prof d'EPS au lycée Lamoricière d'Oran . M.SCHMITT nous a quittés le 06 mars 2008 à l'âge de 89 ans .

Pierre ESPERSE avait eu la joie de retrouver M.Schmitt au lycée de l'Isle sur la Sorgue après notre retour d'Algérie .
Souvenez-vous ! Grand et blond , M.Schmitt était très estimé et très sympa avec ses élèves . C'était toujours un plaisir d'entendre citer son nom dans l'équipe pédagogique qui nous était attribuée en début d'année ! J'ai retrouvé une photo de M.Schmitt avec une équipe de foot . On reconnaît Pierre Dijou, M.Schmitt, Ferdinand Repelin , Berone(?) , JClaude Laville, JLouis Arnoux, XXX? , Francis Lopez , XXX ? , Ernest Reyne , JPaul Taddéi, Brocardo ? , Guy Roman, Pierre Esclapez, Pierre Moya et Lucien Galdéano .
 


3 Mars 2008
 
 Alain GOTTVALLES

Je l'ai appris de différentes sources car tous les oranais sont choqués,, le champion de natation que nous avons tous connu est décédé vendredi 29 février. Alain était né à Casablanca en 1942, mais il avait passé toute sa jeunesse à Oran. Il avait fréquenté l'annexe Gambetta du Lycée et à ce titre faisait partie de nos camarades du lycée. En 1962 il fut champion d'Europe du 100 m Il fut également recordman du monde de la distance de 64 à 67. Avec le lien suivant vous pourrez lire quelques coupures de journaux décrivant sa carrière.
Depuis cet avis, certains ainciens se sont manifestés

Pierre Soto avait été son condisciple en classe de troisième à l'Annexe de Gambetta du Lycée Lamoricière...
Alain Gottvallès a fréquenté la troisième de l'Annexe de Gambetta du Lycée Lamoricière en 1957/58. Il était un condisciple très dilettante, car il était déjà "côté" en natation et visiblement les études ne le passionnaient guère. Il est passé ensuite aux cours Bénichou où Jean-Paul Taddéi l'a connu.

Jean-Paul Fernon déclare:
" Quand je pense que j'ai appris à nager avec lui à la GMO ! mais lui, il est devenu un champion ! On dirait que c'était hier ! Savais-tu qu'il s'était même essayé au cinéma et avait tourné en 1965 dans "Mission spéciale à Caracas" de Raoul André et, en 1967, dans "L'homme qui trahit la Mafia" de Charles Gérard aux côtés de Robert Hossein ...." 

Jean Paul Taddei l'a également bien connu:
c'est une grande peine pour moi, je l'avais surveillé lors d'une épreuve au cours Bénichou où je faisais des intérims en tant que pion je l'avais retrouvé à la piscine Bagnlos/Cèze alors qu'il s'entraînait pour les jeux olympiques j'en parle dans mon roman...
extrait:

Un athlète merveilleux apparaît dans la piscine. Jean-Pascal le reconnaît tout de suite. C’est Jean Boiteux, le champion olympique d’Helsinki. Il s’élance, rase l’eau sur laquelle il semble planer, avance majestueusement, ses battements de jambes laissent un sillage derrière lui. Il arrive au bout de la piscine, se retourne et ses pieds touchent le bord du bassin pour propulser le nageur avec une souplesse déconcertante. Ses bras puissants vont chercher l’eau droit devant lui pour s’enfoncer et le faire glisser avec force et grâce. La tête bouge à peine, l’air entre par la bouche à demi immergée. Et les longueurs se succèdent. L’homme semble infatigable. Il s’arrête enfin, sourit, sort de l’eau et vient saluer les jeunes garçons. Il leur dit quelques mots aimables et repart s’entraîner cette fois avec un adolescent inconnu. Il n’est pas lycéen.

Cet adolescent nage avec une souplesse, une glisse, un style presque parfaits. Lui aussi semble infatigable.

- Qui est-ce ? entend-on.

C’est Alain Gottvallès, dit le maître-nageur, un grand espoir. Il est au-dessous de la minute aux 100 mètres.

Tous regardent, tous admirent.

Elle mérite, cette vieille piscine de la GMO, l’honneur que lui fait un champion olympique.



et les quelques mots d'une amie qui l'avait très bien connu et avec laquelle il était resté en contact dans le cadre d'un groupe de nageurs oranais: 

Merci Jean Claude pour ce gentil message j'ai été bouleversée par le décès d'Alain j'ai tellement partagé de bons moments dans notre célèbre club de la GMO son départ pèse très lourd dans notre monde sportif de nageurs. heureusement qu'en 2005 je l'avais revu à la réunion d es nageurs , nous avions apporté nos albums photos et nous avions échangé nos souvenirs..... On l'a enterré cet aprem dans l'Isére et je n'ai pu rien faire pour le soulager car il a beaucoup souffert. Je n'ai pas pu le contacter il ne répondait à mes messages et je le savais malade. cet été nous allons à nouveau tous nous revoir à Prayssac dans le Lot , je pense que cette rencontre va être triste , 2 personnes manqueront Charlie Thomann et lui surtout!!


Janvier 2008

Averti par Pierre SOTO, Jean Paul victory fait mémoire de Jean Michel LUBRANO.
Jean-Michel est né le 8 mai 1934 à Mers-El-Kébir . Vous trouverez sur le site à la rubrique "photos", une photo de la classe de Philo 2 datant de 1955-1956 . On peut y voir Jean-Michel ainsi que d'autres amis qui partageaient sa classe comme Gabriel Mengual, Paul Michel et Raphaël Ruiz (tous trois pions au lycée et que nous avons tous bien connus) ainsi que notre grand ami Claude Belais et Bernard Ruiz qui nous avait si bien reçus à Lyon il y a déjà quelques années alors qu'il était secrétaire général de la mairie de Lyon ! Egalement présents sur cette photo Christophe Campos le fils du prof d'anglais figure bien sympathique de notre lycée et notre ami Pierre Teillet avec qui nous avons fait un bout de chemin ensemble et qui nous avait reçus à Moissac , ainsi que Bernard Carin lui aussi bien connu des alloistes . J'invite tous ceux qui connaissaient notre ami Jean Michel Lubrano à écrire un petit mot d'amitié à son épouse Elisabeth et leur fille Catherine . Je remercie ceux qui l'ont déjà fait comme Claude Belais et Raphaël Ruiz .
Son adresse: Madame Elisabeth Lubrano Lavadéra , 4 route de Weitbruch , 67500 Haguenau - Voir la réponse de Me Lubrano Lavadéra en cliquant "ici"


23 novembre 2007
Chers Amis , Notre ami Guy Acolas vient de me faire savoir que notre ancien condisciple Marcel AYELA , né le 13.12.1936 à Trézel, bien connu de tous les potaches des années 50/60 était décédé . Ceux qui l'ont connu et qui souhaiteraient témoigner leurs condoléances et sympathie à la famille peuvent écrire à son épouse: et ses enfants : Françoise AYELA , 1 rue Chateaubriand, 31000 Toulouse tél: 05 61 23 86 72 

23 octobre 2007
 

 

YVES PINSON ET SON PERE

Très Chers Amis , Nous venons d'apprendre le décès en février dernier d'un ancien élève du Lycée , Yves PINSTON né le 20 mai 1948 à Oran où son père Jean PINSTON était instituteur . Yves devenu ingénieur de l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile en 1969 a fait presque toute sa carrière à l'Etranger ( Guadeloupe, Haïti, Djibouti, Rwanda, Népal, Nicaragua , Guatemala et Kenya ) . La famille compte trois enfants : Nicolas, Krystel et Céline . Rentré en France en 1993 , il s'installe à Toulouse . Le 10 janvier 2007 il est opéré d'un grain de beauté sur le cuir chevelu . Un peu plus d'un mois après, le 18 février , notre ami nous quitte définitivement . Son frère aîné de 5 ans , Jean-Alain fit de brillantes études lui aussi et devint maître de recherche en chimie nucléaire au CNRS de Grenoble . Tous ceux d'entre vous qui les ont connus peuvent adresser leurs condoléances et leurs témoignages de sympathie à la veuve de notre ami , Madame Marie Christine PINSTON, 2 rue Ernest Dufer , 31300 Toulouse

20 juillet 2007

Après avoir créé ce site, j'avais souhaité laisser une petite place pour nos amis d'après 62 ceux qui connurent le Lycée Pasteur. Puis, les sollicitations étant devenues assez importantes j'ai été très heureux de voir un ami Bel Abbèsien: OMAR prendre la suite et créer le site des Anciens de Pasteur. 
Omar est un ami très cher qui vient de subir une épreuve épouvantable, le décès dede 20 ans. A-t-on le droit de mourir à 20 ans ? Beaucoup d'entre nous ont appris ce décès et ont pris part au deuil de notre ami. Je laisse Omar nous parler de son fils.

Hakim a voulu faire un dernier plongeon en eau peu profonde le 4 Juillet à .. Paradis plage.
Une heure avant , sa maman l'avait supplié de rejoindre le domicile familial. 
Une heure avant, je rendais hommage à un collègue qui partait en retraite ,en lui souhaitant la récompense de la LUMIERE. Dans un texte en arabe littéraire que j'avais rapidement griffonné à midi en guise de cadeau..

 
-----

"Je suis entré dans l'eau comme une fusée.
Tout de suite ,j'ai perdu la sensation de mon corps.
Je me sentais mourir alors que je ne pouvais que voir.
J'ai récité la chahada.
Je me réveillai sur le sable. 
Mon meilleur ami me tenait la tête immobilisée.
Des gens sont venus me prendre, 
lorsqu'ils me soulevèrent, 
je ressentis une explosion dans mon dos"
 
Ainsi me racontait Hakim , de lui même ,les circonstances de son accident qui lui avait brisé son rachis cervical et l'avait rendu tétraplégique.
Au cours de cette nuit interminable que je passai avec lui en salle de réanimation du service de neurochirurgie, Hakim me disait : " repose toi un peu Papa, tu es fatigué ! ne peux tu t'allonger à côté de moi?"

 
 
 
 

----------------------------------------------------
 
12/07/2007
Au moment de partir en vacances , nous venons d'apprendre le décès de notre cher ami Christian PUERTAS . C'est son épouse Christiane qui m'a aimablement prévenu . Christian était un potache que j'ai bien connu car nous avions le même âge et que nous avons fréquenté souvent les mêmes classes . Je me souviens encore de son grand coeur et de sa générosité . Très attentif et très sensible il était aimé de tous . Nous ne l'oublierons jamais .
Ceux qui l'ont bien connu et qui souhaiteraient adresser un mot d'amitié à son épouse sont invités à le faire . Merci .
Madame Christiane PUERTAS, 229 rue d'Alésia , 75014 PARIS - tél: 01 40 44 88 45
JPaul Victory
 
 
Mai 2007
 
Très chers Amis, Deux jours après le départ de notre ami Paul Chollet , c'était Paul KAPPES qui nous quittait . Je l'ai su par Robert Piétri qui le tenait de Guy Acolas tous deux condisciples et amis du défunt .

Paul originaire de Perrégaux et de Palikao avait fait toutes ses études secondaires au Lycée et avait eu pour condisciples : Marc Labussière , Paul Soulas, Guy Girona , JMarc Coipel, Fernand Garcia, Georges Adida, Claude Belais,Michel Claveau, ....et quelques autres de chez nous. C'était un potache qui était très estimé et particulièrement doué pour les études .Etudes qu'il poursuivra avec succès à la fac d'Alger et qui le conduiront au Barreau de Paris où il était très estimé de ses pairs .
 
Il était venu à nos premières réunions et en particulier à celle de Paris organisée par Roland Roustan ! Depuis , très pris par ses affaires , Paul était rarement libre et il lui était pratiquement impossible de nous rejoindre . Mais à chaque fois que Marc Labussière l'a sollicité pour un problème juridique concernant notre amicale , il a toujours été disponible , compétent, généreux et très amical . Marc lui portait une grande estime .
J'ai donc aussitôt écrit à sa veuve pour lui présenter les condoléances des Anciens du Lycée Lamoricière d'Oran et l'assurer de notre profonde sympathie.
Madame Kappes nous remercie vivement et m'a fait parvenir cette lettre à votre intention ainsi que quelques photos de Paul . Elle m'a encore très gentiment téléphoné hier . Je pense, pour ceux d'entre vous qui ont connu son époux , qu'un petit mot de votre part lui ferait bien plaisir . 
Mme KAPPES , 167 Bd Vincent Auriol , 75013 Paris
Par ailleurs quelqu'un d'entre vous aurait-il l'adresse de Fernand Garcia ? de Georges Adida ?
Merci et à bientôt.
Amitiés Jean-Paul
  
La lettre de Mme KAPPES:

" Très sensible à votre touchante attention et à votre fidélité à Paul KAPPES je vous prie d'accepter mes plus vifs remerciements et vous assure de ma sincère reconnaissance pour ce précieux réconfort .
Les mots sont dérisoires mais dans une pénible épreuve, ils permettent d'adoucir la réalité et de trouver du courage pour surmonter le chagrin.

Du fond du cœur un grand merci à vous-même ainsi qu'aux Anciens Potaches du Lycée Lamoricière pour ce soutien. . J'ai bien reçu votre premier courrier posté le 27 mars mais nous étions à cette date dans une période critique au sujet de la santé de Paul . Donc très préoccupée et occupée j'ai laissé votre courrier de côté, ne voulant pas apprendre cette cruelle nouvelle(il s'agissait de la mort de son grand copain Marc Labussière) à mon mari lui-même dans un état très alarmant .
Nous pensions que Paul n'avait pas vaincu ce mal terrible car les adversaires étaient de forces inégales mais nous osions croire à une rémission puisque son état, malgré quelques faiblesses dues à deux interventions rénales et aux inconvénients des chimiothérapies, était stationnaire . 
Le 15 juin 2003 , un ictère précéda la découverte de sa tumeur cancéreuse sur le pancréas .Dès cette date il mena un combat très courageusement et se soumit , malgré son caractère indépendant et quelquefois autoritaire , aux dures épreuves qu'on lui infligea …Il y eut des rémissions .
A partir du 14 et 15 mars 2007 , son état s'est vite dégradé et Paul s'est éteint dans la soirée du 4 avril 2007. Très conscient de toute l'impuissance du corps médical et après avoir mené un dur combat tant sur le plan moral que physique, il a dit au revoir à son fils , à sa sœur et à moi-même en ouvrant les yeux , puis il les a refermés définitivement .
En dehors des hospitalisations, à la tête d'un cabinet d'avocats à Paris , Paul a toujours assuré le suivi des dossiers .
Les années précédentes furent également pénibles pour Paul , il accompagna sa mère et sa sœur dans le même combat ….2001,2002 , 2003 et les suivantes furent pour nous des années noires .
Que vous dire de Paul KAPPES ? Il est né à Perrégaux le 17 octobre 1937 et résidait à Palikao . Il a comme vous usé son sarrau sur les bancs du lycée Lamoricière de 1947 ou 48 jusqu'en 1954 … D'après un de ses anciens condisciples , Paul était plein de vie, très moqueur, il adorait faire des blagues mais il était fidèle en amitié et studieux.
Paul a obtenu sa licence en droit en juin 1960 à la faculté d'Alger .Donc il a dû rentrer à la cité universitaire de Ben Aknoun en 55/56 .
Tout en commençant un doctorat , il assura des cours dans deux établissement privés d'Alger de 1960 à 1962 . puis les évènements d'Algérie entraînèrent la débâcle qui le projeta en juillet 62 à Paris avec sa mère et sa sœur .
Démuni de tout, il part faire son service militaire à Cazaux (Bordeaux) dans l'armée de l'air en janvier 1963 . En 64 libéré des obligations militaires, il " monte " à Paris pour être inspecteur dans une compagnie d'assurances . C'est à cette époque qu'il fait la connaissance de sa future épouse originaire du Massif Central et qui enseigne à Tourcoing.
En mars 1971 , il prête serment d'avocat devant la Cour d'Appel de paris et a été inscrit au barreau de Paris jusqu'au 4 avril 2007 jour de son décès .
Que vous dire de l'homme Paul KAPPES . .. Qu'il aimait sa famille et adorait son fils Nicolas né en mars 1970 qu'il accompagna jusqu'à l'obtention d'un doctorat en Rhéologie , moralement car la physique , la chimie et encore mois les maths étaient ses matières préférées . La langue française , la philo, les discours, le droit étaient ses passions ainsi que la politique et le foot. Il était de ceux que l'on avait envie de côtoyer,..son charme et sa gentillesse lui faisait office laisser-passer .. Il était ouvert à tous les sujets et curieux de tout . Son esprit vif et son savoir étaient reconnus de tous .
Certains garderont le souvenir de son caractère enjoué et de son rire si caractéristique . D'autres ont apprécié la qualité de son travail, de sa conscience professionnelle , de son dévouement , de son désintéressement…une grande lucidité , un jugement sûr sur les évènements et les hommes .. son attachement aux idées et à ses engagements . Pour ses confrères avocats , un homme de talent, de droiture , généreux ,grand débatteur et respecté au Palais.
Je vous joins quelques photos , j'espère qu'elles vous conviendront .
Merci de lui rendre cet hommage malgré son silence auprès de ses anciens camarades mais je vous sais indulgent .
Je vous prie de croire à l'assurance de mes meilleurs sentiments 
 
 septembre 2007
 
   Nous apprenons le décès de Jean Claude JARRIGE.  Médecin allergologiste il fait toute sa carrière à Montpellier. Il est parti trop tôt après une courte et fulgurante maladie, laissant ses camarades alloistes montpelliérains avec qui il se réunissait tous les mois, dans la consternation et la tristesse.



02/04/2007
Chers Amis , La série noire continue . Je viens d'apprendre que notre ami potache Paul CHOLLET né le 20. 01. 1938 originaire de Lourmel et gravement malade depuis quelques années est décédé la nuit dernière . Fidèle parmi les fidèles , il s'était inscrit pour le rassemblement de Millau en même temps que Jean-Pierre PASCAL qui vient de m'apprendre la triste nouvelle . Mais se sentant trop fatigué il m'avait appelé pour me dire qu'à son grand regret il ne viendrait pas cette année. Sa famille à qui je viens de présenter nos condoléances me confirme que les obsèques de Paul auront lieu
le Mercredi 4 avril à 10h 30 
en l'église de Montaigut Plantaurel petit village situé à 17km de Foix


Ceux qui souhaitent écrire à la famille : 
Madame Paul Chollet et sa famille - à Loucasse, 09120 Montaigut Plantaurel tél: 05 61 05 35 84
 
 
17 mars 2007
 
     Paul LAMBREGHTS est parti après une douloureuse maladie qu'il affronta avec un courage hors du commun.Il pratiquait au G.C.O. la natation et le water polo au plus haut niveau. Après son bac sciences ex. il passe le concours véto au lycée Lakanal et intègre l'Ecole Vétérinaire de Toulouse. Il fera toute sa carrière à Beaumont du Périgord dans une clientèle rurale. A son épouse France et à ses enfants et petits enfants les alloistes adressent leurs plus sincères condoléances.


24/04/2007
Nous sommes en deuil:
Marc LABUSSIERE vient de nous quitter
le 24 Mars 2007
 
 
 
C'est dur à croire et pourtant…
Comme je l'avais dit à certains d'entre vous qui le connaissaient bien et qui me demandaient de ses nouvelles , Marc avait dû rentrer en urgence d'Espagne -où il a coutume de vivre une grande partie de l'année - pour être hospitalisé à Toulouse à la clinique Ambroise Paré . C'est son amie Pascale qui le ramène dans sa voiture et qui lui rendra plusieurs fois visite . Son état est jugé très sérieux . Il souffre de nombreuses affections à la fois et le diagnostic difficile à établir . Après un traitement de choc et un régime draconien , Marc est remis miraculeusement sur pied . Ses enfants qui habitent dans le Nord prévenus viennent lui rendre visite plusieurs fois . Marc quitte alors la clinique pour un séjour dans une maison de repos " le Val des Cygnes " près de Labarthe sur Lèze à une trentaine de km de Toulouse où il reçoit la visite de certains d'entre vous et pas mal de courrier qui lui font le plus grand plaisir . Mais très vite il est obligé de revenir en clinique à la suite d'encéphalopathies aiguës et répétées qui posent problème aux médecins . A la sortie , le moral est bon même si Marc est très amaigri ; il envisage de s'installer dans une maison de retraite " Le Grand Marquisat " à Tournefeuille . Ce qui est fait très rapidement grâce aux efforts de son beau-fils Jean-Luc et son épouse Christiane qui lui rendent visite presque chaque soir depuis le début et qui s'occupent de son linge et de toute la paperasse .C'est aussi grâce à Jean-Luc et à Christiane que je suis tenu régulièrement au courant de la situation. Malheureusement à peine installé dans son appartement qu'il décore avec quelques meubles nouvellement rapportés d'Espagne , Marc est à nouveau victime d'une nouvelle crise d'encéphalopathie qui le ramène à la clinique Ambroise Paré . Son état s'aggrave encore et notre ami tombe dans un état comateux le samedi 10 mars . La veille je lui avais rendu visite et j'étais revenu très abattu de le voir si fatigué . Il ne plaisantait plus comme à son habitude avec les jeunes infirmières ou aide-soignantes , ne se plaignait plus de ce qu'on lui servait à boire ou à manger …Je ne l'ai pas reconnu . 
Après plusieurs jours dans le coma , Marc nous a quittés définitivement le samedi 24 mars dans l'après-midi .

Qui était notre ami Marc Labussière ?
Né à Mostaganem le 26 septembre 1936 , il est élève potache au lycée Lamoricière dans les années 50/60 , Marc était un personnage qui ne laissait personne indifférent . Tous ceux qui ont fréquenté l'établissement à cette époque s'en souviennent . Certains profs plus encore que les élèves … Beau gosse , grande gueule sympathique , sportif , courageux , aimant la castagne …mais très honnête et respectueux de la parole donnée . Bon vivant et chahuteur , il a fait les 400 coups au lycée … avant de se ranger comme élève-maître puis maître d'internat .
La " Commanderie " du Lycée avait vu juste en le nommant à ce poste car il était sûrement le mieux placé pour empêcher les autres de chahuter connaissant lui-même toutes les ficelles !.. C'est là que je l'ai bien connu ! Il surveillait les études du soir . Impressionnant . J'étais alors en 5ème ou 4ème et ce n'était pas triste ! Beaucoup d'histoires à raconter ….
Pourtant c'est lorsqu'il crée ALLO en avril 1991 que je partage très vite son enthousiasme et le fréquente assidûment . Je découvre la face cachée de l'homme . Très sensible et profondément attentif aux autres , ami fidèle et généreux , nourrissant de grands projets et y travaillant sans relâche . Comme l'officier qu'il était , il avait le sens du commandement , de l'ordre , de la méthode et apportait beaucoup de soin à ce qu'il faisait . C'est à lui, ne l'oublions pas, qu'on doit d'avoir pu se rencontrer après une cinquantaine d'années pour évoquer nos années lycée ! Dès l'année 1990 et peut-être même avant , il projette de créer une Amicale des anciens potaches et c'est sur les plages d'Espagne où il rencontre quelques copains (René Paul Wéber, Bernard Andreu, Luc Verlinde, Jean Ruiz, Robert Martinez ..) qu'il échafaude et nourrit son projet . Il souhaite ardemment faire revivre ces années de jeunesse où somme toute comme nous tous il a été heureux . Années où l'on se construit , où l'on devient un homme …Dans son entreprise , il sera grandement épaulé par son épouse Rose qui nous a quittés il y a à peine trois ans . C'est elle d'ailleurs qui proposera d'appeler l'amicale " A.L.L.O . " Elle apportera aussi la note féminine indispensable à cette troupe de matchos …
Très vite un groupe de pionniers vient les rejoindre et les aider à réaliser notre merveilleuse amicale . Aux premiers copains cités plus haut , il faut ajouter les premiers administrateurs d'Allo : Antoine Lopez, Jean Vincent, Georges Séguela, Guy Girona, Jean-Paul Victory , Fernand Garcia, Claude Belais, Bernard Garson, Jean-Marc Coipel, Henri Brenot , Georges Séguela, Robert Piétri, Jean-Paul Taddéi, René Albert, Pierre Nicoli, Louis Verlinde , Roland Roustan, Ernest Reyne , Lucien Petit, Jean-Claude Bazet, Roger Sportouch, Jean-Pierre Rondeau , Roger Grabli , Pierre Teillet , André Masson, Henri Milhe-Poutingon, Jacques Bauer , André Darmon, Jean-Claude Visdomine , Roland Combes, Jean-Paul Fernon, Pierre Chanal, Jean-Claude Adrover, Michel Tari, Claude Victorri , Guy Acolas, Fernand Ayela, Gérard Sétien, Raphaël Magana , Michel Bruggeman, Jean-Claude Martinez, Gilles Botella Gambetta, Henri Lafite , Pierre Moya , Jean-Pierre Santini, Pierre Soto, … D'autres encore dont j'ai oublié les noms et qui voudront bien m'excuser de ne pas les citer….
Marc sera le président fondateur d'ALLO.
Pour la première fois , Marc ne sera pas des nôtres .
Nous ne l'oublierons jamais .
Nous partageons l'immense peine de tous les siens , de ses enfants et petits-enfants à qui nous adressons nos condoléances bien sincères et l'assurance de notre fidèle amitié .

Après avoir pris l'avis de certains d'entre vous et en pensant à vous tous , nous avons décidé d'offrir une gerbe de fleurs au nom des " Anciens du Lycée Lamoricière d'Oran " lors des obsèques qui doivent se dérouler en l'église de Plaisance du Touch . Notre manière à nous d'honorer l' Ami que nous n'oublierons pas . JPaul Victory
Rose et Marc Labussière en compagnie de Gérard Boino et de Reine, au Boulou en 2003.
 
 
 
Marc entre Jean-Pierre Santini et René Paul Wéber à Beguey/Cadillac l'an dernier
 
 
 
  février 2007
 
     Gilbert Rosas nous fait part du décès de Jean Pierre REDER. Après son bac au lycée en 1952 il fait des études de journalisme à Paris puis à Madrid. Il travailla pour l'Echo d'Oran et l'Echo du Soir jusqu'en 1958. En 1962 après son service militaire il accomplit une carrière éblouissante à la fois en tant que journaliste dans la presse écrite (Paris Match, le Figaro, Télé sept jours) et à l'O.R.T.F. Devenu patron de de la Télévision Française pour l'Afrique de l'Ouest il prend la passion de la chasse qui l'emmena à son retour en France à s'occuper de la presse spécialisée en cynégétique (Rédacteur en chef de la revue le Saint Hubert, coauteur d'une "Anthologie du sanglier" et auteur d'un ouvrage sur "la Truite".)
 
 
04/05/2006

Nous apprenons tardivement le décès de Paul SEVILLA (1946-95)(ainsi que de son père;10années aprés!!!2005...) Paul figure sur la photo de 3°B7 année 1960-61.
Son fils, Julien, nous a adressé un message que vous retrouverez à la rubrique "Les derniers Courriels" 
 

24/11/2004

"Tous ceux qui comme moi ont fréquenté l'annexe de Gambetta du lycée Lamoricière d'Oran de 1957 à 1962 apprendront avec tristesse la mort d'
Yves Gaillard survenue à Draguignan le 24 novembre 2004. Yves était un excellent camarade, un humoriste et un dessinateur de talent. Pour plus de renseignement, son frère Michel peut être contacté à mailto:gaillardmichel@yahoo.fr ou 551, chemin de Billette, 83300 Draguignan" 
Signé : Daniel Debauge, son ami et complice durant toutes ces années. 


Août 2004

Frédéric FIMA, fils de Jean FIMA
Un grand malheur vient de nous arriver nous plongeant dans une douleur indicible : notre fils Frédéric est mort à la suite d'un accident de montagne il y a un peu plus d'un mois. C'était un garçon exceptionnel : il avait été un élève brillant : bac à 17 ans , entrée à Grignon à 19 ans,ingénieur à 22 ans;il avait préféré vivre sa passion: vivre au milieu de la nature; c'est pour cela qu'il avait choisi un emploi modeste de garde-moniteur dans le Parc de la Vanoise; il était en plus bénévolement moniteur de randonnée,moniteur de raquette et moniteur de plongée sous-marine.Il vivait pleinement toutes ses passions et il était très heureux;il devait encadrer un groupe de randonneurs au Népal au mois d'octobre
Jean Fima


21 Mai 2004
 
Marc Labussière vient de nous annoncer que son épouse R
ose LABUSSIERERE est décédée hier après-midi (17 mai 2004) des suites d'une grave maladie . Elle luttait courageusement et lui avec, depuis plusieurs années . Les obsèques auront lieu à Thuir (66) vendredi 21 mai à 8h 45 du matin . 
Si vous souhaitez adresser un mot d'affection ou vos condoléances , écrire ou téléphoner à Marc :
Marc Labussière " lot. la Canterrane" , 2 rue des Genevriers, 66 300 THUIR , 
 
 
9/10/2004

JPaul Taddéi vient de nous apprendre que notre ami Jean GALLARDO originaire de Rio-Salado et ancien du Lycée est décédé prématurément en Corse.
La mère de notre ami André GAILING est également décédée à Toulouse la semaine dernière . 
Aux familles et à nos amis dans la peine , nous adressons au nom des Anciens Potaches du Lycée nos plus sincères condoléances et les assurons de toute notre sympathie - Jean Paul VICTORY


5 Mai 2004

Je viens d'apprendre la mort de notre cher professeur Monsieur Roger ROUSTOUIL à l'âge de 83 ans . Il était malade depuis quelques temps déjà . Homme de grande vertu , il nous a toujours enseigné le chemin de l'honneur . Il aimait beaucoup ses anciens élèves et certains d'entre nous le considéraient comme un père . A la réunion de Portet qu'il avait présidée , il avait été très heureux de nous retrouver tous unis autour de lui . " C'est - nous disait sa fille - une grande joie que vous lui avez procurée " 
Les obsèques auront lieu lundi 10 mai à Aix-en-Provence à l'église St Jean Baptiste du Faubourg au Cours Sextus . Une délégation des nôtres envisage de s'y rendre pour rendre au nom de tous un ultime hommage .
Vous pouvez si vous le souhaitez adresser vos condoléances à sa fille : Jacqueline ROUSTOUIL -Le Clos- 541 route de Reyrieux - 01600 PARCIEUX

Lire l'hommage rendu par son ami M. Jullian lors des obsèques le 10 mai en l'église St Jean Baptiste d'Aix en Provence: cliquer sur ""obsèques""
 
 
 
 
N
Ils nous ont quitté.

 
 

MARCEL MARCELOT le 26 février 1999


Roger PARRA le 20 juin 1999


Marcel AIME le 24 Septembre 1999


Louis PRADEL le 18 novembre 1999


Pierre PODESTA le 29 Janvier 2000


Georges NOUVEN le 31 janvier 2000


Paul MICHEL le 17-02.2000


Jean VERCUEIL le 12 juin 2000


Robert PAYA le 28 août 2000


Laurent CHEVROT le 23 septembre 2000


Henri BRENOT le 7 Octobre 2000


Yves COIRAULT le 29 janvier 0120


 

 

 

 

 
 
¤ ¤
 
 
Décédé à l'âge de 80 ans, Laurent CHEVROT, était fier de sa qualité d'ancien du lycée et a tenu à ce que cela soit indiqué sur le faire part annonçant son décès. Il est le père de notre camarade Alain CHEVROT

 
* * * * *
 
 
 
Le Professeur NOUVEN
 
Monsieur NOUVEN a été mon professeur d'allemand de la 6° à Math-élem. en alternance avec son "jeune" collègue CLAMADIEU. Il n'était pas très grand, mais d'une corpulence large et carrée et nous craignions tous les "battoirs" de ses larges mains.
Il parlait notre langage, se moquant volontiers devant nous de ses collègues ou de Mac Arthur, affichait un anticonformisme notoire et, durant les cours, allumait clope sur clope, tirées d'un paquet de Brasileinas (à 30 par paquet). Mais s'il nous houspillait en termes crus et nous traitait de cons, il accueillait volontiers un "potache" le dimanche et vivait avec sa mère déjà âgée.
S'il nous avait appris des chansons à boire: "Trink, Trink Brüderlein trink...", ses méthodes pédagogiques avaient du bon, puisque je suis encore en mesure aujourd'hui de réciter la liste des particules inséparables (er emp ent be ge hinter miss ver zer wieder...) et d'en expliquer la méthode à qui le souhaite !
Lui qui pouvait hurler en s'exprimant en français, nous faisait l'éloge de la langue de Goethe qu'il qualifiait de douce et poétique: "eine süsse Sprache..."
Après nous en avoir longtemps expliqué toute l'histoire il nous a appris la Lorelei et aujourd'hui encore, il me suffit de fermer les yeux pour me retrouver sur le dernier banc de la classe et imaginer la sirène, belle et nue sur son rocher, chantant pour attirer les marins et fracasser leurs bateaux sur le récif.
Auf wiedersehen Herr Nouven !

 
j'évoque également le souvenir de M. Nouven et de quelques autres dans la page de mes mémoires consacrée au lycée.
 

¤ ¤ ¤

Un message de Pierre BARISAIN en date du 19 février:
J'ai lu hier dans la nécrologie du Figaro, la mort de Hadi Mansouri, ancien interne de Lyon et prof de pathologie chirurgicale d'Alger. Il était avec moi au lycée. C'était le fils d'un chirurgien de Tlemcen ( je crois ), rare bourgeoisie arabe, et un des 3 ou 4 arabes de la classe. Evidemment indépendantiste. La mort ratisse...